Devenir propriétaire – Comment faire les choses dans le bon ordre

Grâce à des crédits aux taux historiquement bas et à des durées d’emprunts plus longues, vous êtes de plus en plus nombreux à vouloir être propriétaire. Mais il n’est jamais simple de se lancer pour la première fois dans l’achat d’un bien immobilier. L’ensemble du processus dure plusieurs mois, et implique des interlocuteurs très différents : propriétaires, agences immobilières, notaires, banques…

Quelles sont les démarches à suivre ?

Voici les 8 étapes clés pour devenir propriétaire.

Étape 1 : Connaître son budget

La première étape consiste à déterminer votre budget immobilier et vous assurer qu’il colle avec vos aspirations. Le connaître, vous permettra d’affiner votre projet et d’accélérer le processus une fois le bien immobilier trouvé.

L’apport personnel 

L’apport personnel est le premier paramètre à évaluer. Disposer d’un apport personnel, même limité, permet de démontrer sa capacité à épargner.

 

Capacité d’emprunt 

La majorité des achats immobiliers nécessite de souscrire un emprunt bancaire. La capacité de remboursement correspond au montant que vous pouvez consacrer tous les mois à cet emprunt immobilier.

En général, les banques conseillent de ne pas dépasser un taux d’endettement de 33 %, c’est-à-dire un tiers des revenus nets mensuels de votre foyer. Vous pourrez utiliser notre simulateur de capacité d’emprunt disponible en ligne pour vous aider à évaluer vos possibilités. Vous pouvez également en discuter avec votre banquier ou à votre courtier qui procéderont à une première estimation et vous donneront de précieux conseils.  N’hésitez pas à vous informer sur les différentes aides auxquelles vous pouvez potentiellement avoir droit pour un premier achat : PTZ, prêt action logement, TVA réduite…

 

Différents frais 

Une fois votre budget global défini (Apport personnel + capacité d’emprunt), pensez au frais annexes : Frais de notaire (Dépend du prix d’acquisition, en moyenne 7%), d’agence immobilière (entre 3 à 10% du prix de vente, généralement inclus dans le prix de vente), de dossier et de garantie pour le financement.  Enfin, les frais de déménagement et les travaux si l’achat est réalisé dans l’ancien pourront aussi représenter une part non négligeable de votre budget.

Vous connaissez désormais le budget maximum dont vous disposez.

Étape 2 : Établir vos critères

Maintenant, place à vos critères. La situation géographique est la première question à laquelle il faut répondre. Distance du lieu de travail, des commerces, des transports… Ensuite, de nombreux critères sont à prendre en compte. Pour cela, nous vous avons préparé une fiche qui reprend tous les critères auxquels il faut penser pour l’achat d’un bien immobilier (nombre de pièces, superficie minimum, jardin, ascenseur…). Nous avons nommé cette fiche Le passeport pour l’immobilier que nous vous joignons dans cet article.

Notez ce qui est essentiel mais aussi rédhibitoire pour vous, quitte à revenir sur cette liste dans le futur.

Étape 3 : Recherche d’un bien

Après avoir établi vos critères de recherche principaux, vous pouvez rechercher un bien par vos propres moyens en utilisant les sites d’annonces gratuits ou soliciter votre entourage.

Mais pour une première acquisition, nous vous conseillons de confier votre recherche à une agence immobilière du secteur sur lequel vous recherchez votre bien immobilier.

Les agences immobilières sont là pour vous donner des conseils. Laissez-leur un dossier avec vos exigences. Ces professionnels vous aideront à trouver le bien de vos rêves.

Étape 4 : Les visites

Dénicher le toit de ses rêves n’est pas une mince affaire. Visiter un bien immobilier prend du temps, et comme tout le monde je suppose que vous n’aimez pas perdre le vôtre. Il est donc préférable de commencer par faire un tri parmi la multitude de maisons et d’appartements disponibles sur le marché. Le délai pour trouver un logement est très élastique, il dépend de nombreux éléments peu maîtrisables, ni même prévisibles. D’abord, le coup de cœur peut survenir au cours des premières visites ou au contraire la décision peut se prendre après en avoir vu des dizaines.

Multipliez les visites pour affiner vos critères et pouvoir comparer les biens entre eux et n’hésitez pas à poser des questions. Lorsque l’on achète un bien, il est en effet important de vérifier un certain nombre de critères et de caractéristiques : les diagnostics obligatoires, les taxes foncières et d’habitations. Dans le cadre d’une copropriété, renseignez-vous aussi sur les charges de copropriété et les travaux éventuels à prévoir dans l’immeuble.

Vous trouverez dans notre Passeport pour l’immobilier les différentes questions à poser lors d’une première visite ou d’une revisite.

Étape 5 : Offre d’achat

Une fois le logement de vos rêves trouvé, soyez réactif. Ne tardez pas à faire une offre.

Déterminez le prix que vous êtes prêt à investir pour ce bien et renseignez-vous sur la situation du marché immobilier dans le secteur.  En proposant un montant en dessous du prix de vente, vous prenez le risque de passer à côté de l’habitation de vos rêves… Demandez conseils à votre agent immobilier.

L’offre d’achat acceptée engage le vendeur, elle permet de bloquer la maison ou l’appartement au profit de l’acquéreur.  Le temps que le compromis de vente ou la promesse de vente soit signé. L’offre d’achat est courante mais non obligatoire. Elle doit être limitée dans le temps, généralement une semaine. Libre au vendeur d’accepter ou de faire une contre-proposition.

Étape 6 : Avant contrat (Compromis de vente ou promesse de vente)

Après avoir fait une offre d’achat, vous êtes lancé. La vente est scellée par un avant contrat (compromis de vente ou promesse de vente) signé par le propriétaire et vous. Il est rédigé par une agence immobilière ou un notaire.

En tant qu’acheteur vous bénéficiez d’un délai de rétractation de 10  jours après la signature, après quoi il est difficile d’annuler l’achat, sauf si l’une des conditions suspensives de l’avant contrat se réalise (exemple : condition suspensive de prêts).

Étape 7 : Après l’avant contrat

Lorsque l’avant contrat est signé, il faut prévoir un délai avant de signer l’acte définitif et d’être réellement propriétaire. Ce délai est généralement compris entre 3 et 6 mois. Il vous sera utile afin d’exécuter les différentes démarches pour votre financement avec votre courtier ou votre banquier. Il faut compter environ 45 jours pour comparer les offres de crédit, choisir la meilleure proposition, constituer un dossier et enfin obtenir le feu vert de la banque et de l’assurance du prêt.

Vous pourrez aussi utiliser ce délai pour revisiter votre futur logement, y prendre des mesures, faire des devis, ou pour le montrer à votre entourage.

Étape 8 : Acte de vente

Le jour de la signature de l’acte authentique, les parties (vendeurs et acquéreurs) se rendent à l’étude notariale. Au préalable, il y a souvent une revisite du bien acheté et le relevé de compteur. Le notaire leur donne lecture de l’acte. Le(s) vendeur(s) remette(nt) les clefs, en contrepartie du paiement complet du prix de vente au notaire.

C’est à ce moment que vous serez propriétaire et que vous pourrez emménager !

 

Checklist appartement : https://documentcloud.adobe.com/link/track?uri=urn%3Aaaid%3Ascds%3AUS%3A2ed76b95-1f77-4ac1-9ca9-467df012d9d3

Checklist maison : https://documentcloud.adobe.com/link/track?uri=urn%3Aaaid%3Ascds%3AUS%3A25bef9c5-b89e-409e-92c5-da47e7f0913b

Critères : https://documentcloud.adobe.com/link/track?uri=urn%3Aaaid%3Ascds%3AUS%3A25bef9c5-b89e-409e-92c5-da47e7f0913b

AFR est proche de vous !

Toujours à vos côtés, suivez ici l’actualité locale qui vous concerne, les tendances du marché et nos anciens articles !

Vous avez manqué quelque chose ?

Devenir franchisé AFR

Retrouvez les avantages de notre réseau de courtage et complétez l'équipe AFR Financement !

Oui, je veux !

Les archives