Votre prêt professionnel

Avec afrfinancement.fr, bien plus qu’un taux, obtenez les meilleures conditions pour concrétiser votre projet professionnel

À partir de 0,57% sur 20 ans*

N°1 L’offre de courtage la plus complète

 

Achat de murs commerciaux

Fonds de commerce

Rachat de parts  sociales

Autres : matériel, travaux, développement, trésorerie ...

Achat de murs commerciaux

Fonds de commerce

Rachat de parts  sociales

Autres : matériel, travaux, développement, trésorerie ...

Prêt professionnel

1 entrepreneur + 1 entrepreneur

Le crédit professionnel est un prêt bancaire proposé aux entreprises dont l’utilisation est uniquement dédiée à un projet en lien avec l’entreprise. Il existe plusieurs types de prêts professionnels pour différentes finalités : création ou reprise d’une activité, développement, investissement matériel, nouveau local, rachat de parts sociales, fonds de commerce, financement à court terme, mobilisation de trésorerie, regroupement de crédits, facilité de caisse…

 

En tant que chef d’entreprise, vous avez régulièrement besoin de prêts mais vous ne savez pas toujours comment vous y prendre... alors, vous vous retournez vers votre banquier préféré par réflexe ou manque de temps. Un projet de chef d’entreprise ne s’arrête pas simplement à un motif et un montant, il est nécessaire de prendre du recul sur le business plan à court, moyen et long terme en fonction du besoin. Avec votre centre de courtage près de chez vous ou en ligne, vous disposez d'une équipe d'experts, issue du monde de l'entrepreneuriat, qui connaît les enjeux et les acteurs locaux et nationaux pour défendre vos projets. C’est grâce à ce choix fort que afr financement peut accompagner ses clients professionnels de l’idée de création d'entreprise/du projet jusqu’à l’accord de prêt, et ce, sans négliger les étapes telles que l’expert-comptable, le juriste, l’assureur et bien évidemment l’établissement financier. Votre projet et nous, on est vraiment félin pour l'autre.

Définissez votre projet
en moins de 3 minutes
en ligne, sans engagement.

Principe et définition du crédit professionnel

Il s’agit d’un prêt bancaire accordé aux entreprises et qui va permettre de financer un projet professionnel. On va essentiellement distinguer trois types de prêts pour les entreprises :

  • Le prêt bancaire à court terme (découvert, escompte, affacturage, cession Dailly)
  • Le prêt bancaire à moyen et long terme (achat d’équipement, achat immobilier…)
  • Le crédit-bail (mobilier ou immobilier)

 

Chaque emprunt va permettre d’accompagner l’entreprise dans son projet de financement, que ce soit à la création (ou reprise) ou dans le cadre d’un investissement. Le prêt bancaire professionnel peut aussi intervenir dans le cadre d’un besoin de trésorerie, une situation relativement fréquente dans certains secteurs d’activité. Ce financement est accessible à tous les types de sociétés : petites entreprises, petites et moyennes entreprise (PME), grandes entreprises, artisans, professions libérales… Comme pour un prêt classique, chaque emprunt prévoit un taux effectif global (TEG) qui inclut tous les frais bancaires, il peut être fixe ou variable suivant l’établissement financier.

 

Bon à savoir : il existe le principe du prêt inter-entreprise, il s’agit d’un prêt de trésorerie d’une entreprise à une autre. Les conditions sont particulièrement encadrées, et ce type de financement ne rentre pas dans le cadre d’un prêt bancaire puisque les fonds transitent d’une entreprise à une autre.

 

Le prêt bancaire à court terme

On parle de prêt professionnel à court terme lorsque la durée de remboursement est inférieure à 12 mois et qu’elle concerne un besoin de trésorerie. Cet emprunt va permettre à l’entreprise de financer un besoin en fonds de roulement, il peut s’agir de la constitution d’un stock, d’un délai de paiement négocié avec un client ou encore d’un besoin ponctuel de trésorerie. Dans cette catégorie, on va également retrouver les prêts de mobilisation de créances comme :

  • L’affacturage
  • L’escompte
  • La cession Dailly

Ces solutions vont permettre à l’entreprise de récupérer une avance sur la dette, par le biais d’un établissement tiers qui se chargera ensuite de récupérer les sommes dues. Suivant le mode de financement choisi, les modalités peuvent différer. L’intérêt étant de dégager rapidement des liquidités afin de faire face à un besoin de trésorerie.

 

Le prêt à moyen et long terme

Ce prêt professionnel est généralement proposé aux entreprises souhaitant se développer et ayant un besoin de financement pour investir. Voici les types de projet pouvant être financés avec ce prêt professionnel :

  • Investissement immobilier (achat de locaux professionnels, bureaux, achat de terrain, construction, rénovation, extension…)
  • Achat d’équipement (achat de machines-outils, de matériel, renouvellement du parc informatique…)
  • Rachat d’une entreprise ou d’un fonds de commerce

Ce type de prêt professionnel repose sur un crédit amortissable, avec une durée de remboursement qui va dépendre du montant emprunté, mais aussi du profil d’amortissement de l’entreprise. Le taux d’intérêt peut être fixe ou variable.

 

Le crédit-bail

Le crédit-bail peut être mobilier ou immobilier, c’est-à-dire qu’il peut concerner une location de bien matériel (équipement, véhicule, informatique) ou bien immeuble (locaux). La location mobilière propose à l’entreprise de louer un matériel pendant une durée définie, entre 12 mois et 72 mois. On retrouve notamment les contrats de location avec option d’achat (LOA) et les contrats de location longue durée (LLD). Cela permet de lisser le coût du matériel sous forme de loyer, plutôt que de devoir débourser la somme d’acquisition en intégralité. Pour le crédit-bail immobilier, il s’agit de proposer une acquisition sous forme de location, ce qui permet de profiter de loyers déductibles mais aussi d’économiser sur les impôts. L’entreprise reste locataire du bien immobilier pendant le crédit-bail, puis devient propriétaire à l’issue du contrat.

100% proche de vous, même à distance

À distance ou dans un de nos centres de courtage, vous êtes protégés et c’est vous qui choisissez le mode de traitement. Grâce à notre dispositif exclusif Covid-19, même à distance, le réseau AFR financement vous garantit la même qualité de traitement de votre projet.

Dans votre centre de courtage en crédits, par internet, par téléphone et... chez vous, nous défendons donc vos intérêts 100% proche de vous.

Faut-il une garantie pour le prêt professionnel ?

L’obtention d’un prêt professionnel, quelle que soit sa forme, va nécessiter pour l’entreprise de fournir quelques garanties. Tout d’abord, il est important de savoir que chaque établissement financier spécialisé dans les prêts aux professionnels va définir ses propres exigences. En règle générale, les banques pour professionnels ne vont pas assurer 100% du financement, une partie restera à la charge de l’entreprise, soit par le biais d’une trésorerie disponible, soit par le biais de fonds personnels pour le dirigeant. Le prêt professionnel va représenter en moyenne entre 70% et 80% de la somme nécessaire au projet de financement de l’entreprise.

 

Les établissements financiers vont également avoir des exigences sur les garanties de l’emprunt, on retrouve généralement :

  • Le cautionnement ;
  • Le nantissement ;
  • L’hypothèque ;
  • Le privilège de prêteur de deniers (PPD).

Le cautionnement

La caution peut être physique ou morale, elle va permettre de garantir le bon remboursement de la dette en cas de défaillance de l’entreprise. La caution physique peut être simple ou solidaire, il peut s’agir de l’entrepreneur lui-même ou d’une personne extérieure. Lorsque la caution est morale, il s’agit de faire appel à une société de cautionnement, c’est un organisme qui va se porter garant du bon remboursement de la dette.

 

Le nantissement

Ce mode de garantie consiste à proposer un bien incorporel en faveur du prêteur en cas de non-remboursement de la dette. Il est possible de proposer le nantissement d’un fonds de commerce, d’un contrat d’assurance-vie, de parts sociales ou de titres.

 

L’hypothèque

Cette garantie s’applique plus particulièrement dans le cadre d’investissements immobiliers. Lorsque l’entreprise souhaite devenir propriétaire, la banque peut lui proposer de garantir le prêt avec une hypothèque sur le bien immobilier acheté, ou alors sur un bien immobilier existant, appartenant déjà à l’entreprise. Il existe trois types d’hypothèques : conventionnelle, commerciale ou rechargeable.

 

Le privilège de prêteur de deniers (PPD)

Ce mode de garantie reprend le principe de l’hypothèque mais place le créancier comme prioritaire sur tous les autres en cas de défaillance de l’entreprise.

"Notre équipe est à votre disposition. Une équipe dédiée issue secteur du financement et... de l'entrepreneuriat : comme vous."
 
Nathalie. Responsable afr financement pôle professionnel

Pourquoi solliciter un courtier pour le crédit d’entreprise ?

Le courtier en crédit professionnel afr financement est un intermédiaire en opérations de banques et services de paiement (IOBSP), il se positionne entre les entreprises souhaitant obtenir un financement et les établissements bancaires spécialisés proposant les fonds.

Enregistré à l’ORIAS, le courtier peut se charger de toutes les démarches pour le compte de l’entreprise. Il va tout d’abord accompagner l’entreprise dans son projet de financement et l’orienter vers la bonne solution de prêt bancaire. Cet expert va ensuite lancer l’instruction du dossier et le présenter auprès des établissements de crédits proposant des solutions adaptées. En plus d’avoir une approche comparative, le cabinet de courtage va également pouvoir négocier des conditions préférentielles pour son client. Ayant une parfaite connaissance du secteur, le courtier saura apporter toute son expertise et ses conseils à l’entreprise, laquelle restera libre de choisir la proposition jugée la plus intéressante.

 

Côté formalités, un mandat doit être signé par l’entreprise, c’est un document qui prévoit toutes les conditions de fonctionnement du courtier, ainsi que sa rémunération. Le cabinet de courtage ne sera rémunéré que si l’entreprise accepte et signe l’offre de financement. Les frais de courtages peuvent être à la fois inclus dans le financement, mais aussi facturés directement au client. Ces éléments sont communiqués de façon claire dans le mandat de courtage, ce qui évite les mauvaises surprises. L’expertise, le contact humain ou encore le professionnalisme sont trois traits de caractères importants que l’on doit retrouver chez un courtier. Rugir pour nos clients est notre plaisir.

Un courtier en crédits vert vous connaissez ? ou... un lion à la fourrure verte ?? Notre attitude socialement et écologiquement responsable est un engagement qui vise à vous offrir une expérience utilisateur inédite. Nous nous engageons ainsi à réduire nos émissions de carbone. Oui, vous pouvez donc avoir encore meilleure conscience car notre site internet est neutre en carbone.

Fraude sur le web : soyez prudents en toute circonstance

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux courtiers afrfinancement.fr pour vous proposer de bénéficier de crédits, en vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc. Soyez vigilants. AFR financement ne demande jamais à ses clients de virer sur ses comptes des sommes prêtées par les banques, à l'exception des honoraires des agences. Les courtiers en crédits AFR financement vous écrivent toujours avec une adresse mail xxxx@afrfinancement.fr . En cas d’appel vous demandant de réaliser des opérations en ligne, raccrochez et contactez la team AFR financement.

Retour en haut