PTZ 2024 : comment ça marche ?

Temps estimé de lecture : 2 min

Le PTZ, ou Prêt à Taux Zéro, est un prêt aidé par l’État et distribué par les établissements bancaires ayant signé une convention. Annoncé comme prorogé en juin dernier par l'ancienne Première ministre Elisabeth BORNE, dans le cadre du projet de de loi de finances pour 2024, ce dispositif est donc reconduit pour quatre ans, soit jusqu'au 31 décembre 2027. Comment mieux (tout) comprendre sur le Prêt à Taux Zéro ? Explications sur les changements concernant les plafonds, le zonage et la nature des logements éligibles à ce dispositif.

 

Pourquoi prolonger le PTZ 2024 ?

Afin de soutenir l’accession à la propriété, il constitue un véritable coup de pouce (voire... un réel coup de griffe) pour les candidats à la propriété souhaitant financer leur résidence principale. Le Ministre de l’Économie et des Finances Bruno LE MAIRE déclarait vouloir "relancer la production de crédits immobiliers" en France. Cette volonté affichée du Gouvernement dirigé par Elisabeth BORNE est d'élargir la base et faire évoluer les montants maximum :

  • Le montant maximal du Prêt à Taux Zéro est rehaussé à 100 000 euros contre 80 000 euros en 2023 ;
  • La part du PTZ pourra atteindre jusqu’à 50% du projet immobilier total finançable pour le PTZ, pour les ménages les plus modestes, au lieu de 40% actuellement ;
  • Une quatrième tranche de revenus (entre 37 000€ et 49 000€) va être créée pour les classes moyennes, soit 6 millions de foyers éligibles supplémentaires ;
  • 209 communes supplémentaires seront désormais éligibles au PTZ.

 

Pour ce qui concerne le PTZ dans l’ancien avec travaux, il faut se diriger vers les zones B2 et C, les zones urbaines A bis, A et B1 sont exclues depuis 2018. A bis, A, B1… C ?

  • Zone A bis : Paris et sa proche banlieue
  • Zone A : reste de la région parisienne
  • Zone B1 : grandes agglomérations françaises, supérieures à 250 000 habitants, certaines villes du littoral et de la Corse et les DOM
  • Zone B2 : communes de 50 000 habitants à 250 000 habitants
  • Zone C : reste du territoire

Pour connaître la zone (A, A bis, B1, B2 ou C) dans laquelle la commune se situe et, définir le type de projet immobilier (achat ou construction) que vous pouvez financer à l'aide d'un prêt à taux zéro, vous pouvez utiliser le simulateur de l'Administration. Découvrez la zone de votre commune en simulant ici.

Comment se préparer au PTZ ?

Afin d'étudier les conditions du financement de votre projet, votre conseiller AFR financement vous demandera quelques pièces nécessaires à la bonne étude de votre situation. Il est important de préciser que le PTZ est dépourvu de frais de dossier et bien qu’il faille le rembourser, aucun intérêt d’emprunt n’est dû :

  • Avis d'imposition N-2 de toutes les personnes destinées à occuper le logement
  • Dernière quittance de loyer ainsi qu’une quittance par semestre pour la période des 2 ans précédant l’émission de l’offre de prêt
  • Livret de famille complet

Vous pouvez également consulter notre conseiller en ligne et obtenir une réponse en quelques minutes. Effectuez votre simulation PTZ pour calculer le montant de votre prêt. Prêt à rugir ?

Oui, ce mois-ci encore*, les taux baissent. Trouvons les solutions et les meilleures conditions pour votre projet. 4 minutes, c'est gratuit et sans engagement !

Taux à partir de 3,95 sur 20 ans*

4,9 clients sur 5 satisfaits

Prêt immobilier, taux de crédit, simulation de prêt, vous pouvez souffler, on va rugiiiir pour votre projet !

*Taux fixes obtenus par les agences AFR financement sur la période à consulter ici. Résultats soumis à la nature du projet immobilier. Consultez tous nos taux ici.
Vous avez manqué quelque chose ?

Les experts afr financement répondent à vos questions  !

Plutôt être un lion qui rugit qu’un chat qui ronronne

Retrouvez les avantages de notre réseau de centres de courtage en crédits et complétez la team afr financement !

Oui oui, je veux !