Comment obtenir un prêt pour une SARL ?

L’obtention d’un prêt pour la création ou la reprise d’une SARL nécessite de bien présenter son projet et de disposer de garanties suffisantes pour convaincre les banques.

 

Le financement d’une SARL

Que ce soit pour créer une nouvelle entreprise ou reprendre une activité existante, il est nécessaire de bien étudier le marché, de se projeter dans des estimations de chiffre d’affaires et de présenter tous ces éléments dans un business plan. Les banques acceptent d’accompagner les entrepreneurs mais pas à n’importe quelle condition, il faut montrer patte blanche, présenter des garanties et surtout convaincre l’établissement d’accompagner la nouvelle entreprise. Le choix du statut est important, notamment lorsqu’il s’agit d’une SARL, cela donne des indications sur la façon de gérer de l’entrepreneur qui devient travailleur non salarié.

Les banques peuvent accompagner les entreprises en création ou en reprise, mais dans la limite de 70% à 80% de la somme nécessaire. Pour une SARL, il est nécessaire de se constituer un capital, d’acheter des équipements, des machines-outils ou du stock pour pouvoir procéder au lancement de l’activité. Il peut parfois être nécessaire de prévoir un minimum de trésorerie pour assurer les premières dépenses et régler les premiers salaires. Il faut donc avoir une idée plutôt précise du besoin de financement avant de solliciter une banque.

 

Le prêt professionnel pour les SARL

Les banques proposent aux entreprises des prêts professionnels, ce sont des prêts à la consommation d’un montant maximal de 75 000 euros et qui va permettre d’accompagner l’entreprise dans une phase de création, de reprise ou de développement de l’activité. Simplement, les banques vont être très regardante sur l’état de santé de la SARL qui est déjà en activité. Une analyse des bilans sera systématiquement appliquée pour vérifier sa solvabilité et proposer des solutions de financement. Pour une SARL en création, un sera indispensable pour business plan présenter le projet et sa solvabilité.

Certaines garanties vont être exigées. Tout d’abord, il est fortement conseillé à l’entrepreneur de présenter un apport personnel, pouvant constituer entre 20% et 30% de la somme demandée dans le cadre d’un prêt professionnel. Les banques vont aussi exiger la mise en place d’une garantie sous forme de caution, soit une caution solidaire soit une caution simple suivant les établissements financiers. Dans le cadre d’une création ou d’une reprise, il est parfois possible de bénéficier d’aides locales ou régionales pour les entreprises, une somme complémentaire qui peut également rassurer les banques et les inciter à accompagner l’entrepreneur.

 

Se faire accompagner pour un prêt professionnel

Il est important de solliciter le bon financement pour son entreprise, c’est la condition importante qui va permettre de concrétiser son projet et il convient d’avoir connaissances de tous les mécanismes financiers pour pouvoir obtenir les fonds nécessaires. AFR Financement, centre de courtage spécialisé dans le prêt professionnel, accompagne les entreprises dans leurs démarches de financement. Ces experts sont en mesure de présenter les différentes solutions mais aussi de conseiller les entreprises en SARL sur les meilleurs choix à faire. La demande de simulation est gratuite et sans engagement.

Mon simulateur Prêt professionnel
J'obtiens les meilleures conditions pour mon projet

Gratuit et sans engagement

Vous avez manqué quelque chose ?
Soyez acteur de votre réussite

Retrouvez les avantages de notre réseau de centres de courtage et complétez l'équipe AFR Financement !

Oui oui, je veux !

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.