Loyer fictif et rachat de crédit : comment ça se passe ?

Les banques et les établissements de crédits tiennent compte d’un loyer fictif pour les emprunteurs en situation d’hébergement et souhaitant regrouper leurs crédits. On vous explique tout.

 

Principe du regroupement de crédits

Une opération de regroupement de crédits consiste à faire racheter ses emprunts en vue de réajuster les conditions de remboursement. La plupart des ménages vont se tourner vers ce financement pour réduire leurs mensualités. La banque propose de racheter les crédits en cours, ce qui entraine un remboursement anticipé de chacune des dettes, les sommes sont ensuite reportées sur un nouveau contrat de crédit qui intègre une durée de remboursement plus longue, un taux d’intérêt fixe et une mensualité réduite. Cette opération peut également permettre d’accueillir une somme supplémentaire, pour financer un nouveau projet.

Le regroupement de crédits est aussi bien accessible aux emprunteurs propriétaires que locataires, cette opération a pour avantage de s’adapter à la situation de l’emprunteur, peu importe le montant de ses crédits en cours, de la nature de ces emprunts (consommation, immobilier). Il est simplement nécessaire de valider la faisabilité du financement en déposant un dossier de regroupement de crédits, lequel va nécessiter des informations et des documents justificatifs.

 

Le principe du loyer fictif

Lorsque l’emprunteur est en situation d’hébergement par la famille ou des amis, les banques vont tenir compte du dossier comme étant celui d’un locataire. Simplement, même si l’emprunteur en hébergement ne règle aucun salaire auprès de son hébergeur, les établissements financiers vont tenir compte d’un loyer fictif. Les opérations de regroupement de crédits vont tenir compte d’un possible retour à une location classique et vont donc prendre en compte un loyer qui restera fictif. Cette prise en compte a un but bien précis, celui d’assurer à l’emprunteur une situation stable et équilibrée en cas de retour à la location.

La faisabilité du regroupement de crédit va dépendre de la situation de l’emprunteur, de sa capacité de remboursement. Les établissements financiers doivent aussi respecter un devoir de conseil, celui de s’assurer que l’emprunteur dispose d’une nouvelle situation compatible et surtout n’entrainant pas des complications financières. Le loyer fictif fait donc partie de ces critères, parfois rédhibitoires pour certains emprunteurs, mais essentiels pour mesurer la faisabilité d’une opération de regroupement de prêts.

 

Estimer un projet de regroupement de crédits

Il est fortement conseillé de procéder à une simulation de regroupement de crédits, l’intérêt étant d’être informé rapidement de la faisabilité de ce type de financement. AFR Financement, en qualité de centre de courtage, propose gratuitement et sans engagement une estimation en ligne. Il est possible pour l’emprunteur de renseigner le montant de ses crédits et de procéder à une estimation d’un rachat anticipé.

Cette simulation permettra de tenir compte du loyer fictif et d’informer l’emprunteur des possibilités de financement le concernant. Il est donc important d’apporter toutes les informations nécessaires lors de la simulation, permettant une parfaite prise en compte de la situation et d’obtenir un résultat au plus proche de la réalité.

Mon simulateur de Regroupement de crédits
J'obtiens les meilleures conditions pour mon projet

Gratuit et sans engagement

Vous avez manqué quelque chose ?
Soyez acteur de votre réussite

Retrouvez les avantages de notre réseau de centres de courtage et complétez l'équipe AFR Financement !

Oui oui, je veux !

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.