Peut-on obtenir un rachat de crédit sans garantie ?

Un rachat de crédits sans garantie est possible sous conditions, c’est par exemple le cas lorsqu’un emprunteur propriétaire ne fait racheter que ses emprunts à la consommation.

 

Réduire ses mensualités sans prise de garantie

Le rachat de crédit peut être envisagé sans prise de garantie uniquement lorsque l'emprunteur fait racheter des prêts à la consommation, et ce n'est pas toujours garanti à 100%. Il n'est pas possible d'envisager un rachat de prêt immobilier sans prise de garantie, c'est une condition sine qua non des établissements financiers et notamment des banques. En revanche, un propriétaire souhaitant ne faire racheter que des crédits à la consommation pourra éventuellement obtenir le financement sans prise de garantie de la part de la banque. Il y a certaines conditions à remplir pour pouvoir obtenir le financement sans garantie hypothécaire, ni cautionnement.

Les conditions de financement dans le cadre d'une opération de rachat de crédit vont différer d'un établissement bancaire à un autre. Si la situation financière de l'emprunteur lui permet de rembourser ses mensualités sans que la banque n'ait besoin de prendre une garantie, alors il pourra obtenir un accord de financement. L’accompagnement d'un cabinet de courtage peut être une réelle plus-value afin d'obtenir plus facilement satisfaction.

 

Quelles sont les conditions à remplir ?

La première condition à remplir concerne le type de financement. Il s'agit obligatoirement d'un regroupement de crédit à la consommation. Ce financement est aussi bien proposé aux emprunteurs locataires et emprunteurs propriétaires de leur logement. Lorsque les montants à racheter en matière de prêts à la consommation sont importants, les banques vont avoir tendance à exiger de l'emprunteur propriétaire une garantie sous forme d'hypothèque. Les montants à racheter doivent être raisonnables pour pouvoir rester dans le cadre d'un rachat de crédit sans garantie. A noter que certains emprunteurs vont rajouter un montant supplémentaire dans le financement, ce qui peut entrainer un changement de position de la part de l’établissement financier.

Au-delà de la nature du financement, l'établissement financier va tenir compte de la situation financière de l'emprunteur. Relevés de compte, fiche de salaire, avis d’imposition, toutes ces informations sont passées au crible afin d'évaluer la capacité de remboursement de l'emprunteur et d'accorder le rachat de crédit. Lorsque la situation est compatible avec les conditions de financement de l'établissement bancaire, il est plus facile d'obtenir le déblocage des fonds sans prise de garantie. Il peut être opportun de se faire accompagner par un intermédiaire bancaire afin d'obtenir plus facilement le financement.

Obtenir une estimation en ligne

Les conditions d'obtention d'un rachat de crédit sont particulièrement complexes et nécessitent systématique une première étude de faisabilité. Cette étape préliminaire va permettre d'informer l'emprunteur de la faisabilité du financement mais aussi des conditions de remboursement : taux, durée, mensualité, frais… AFR Financement, centre de courtage indépendant spécialisé dans le rachat de prêt, vous propose une première estimation gratuite et sans engagement. Le simulateur permet d'apporter toutes les précisions relatives à sa situation financière et à la nature des crédits à racheter. En quelques clics, vous obtenez votre estimation.

Trouvons le meilleur taux et les meilleures conditions pour votre projet de regroupement de crédits. 2 minutes, c'est gratuit et sans engagement !

1 seule mensualité pour vos crédits

4,8 clients sur 5 satisfaits

Regroupement de crédits, rachat de prêt, taux de crédit, simulation de prêt, vous pouvez souffler, on va rugiiiir pour votre projet !

Vous avez manqué quelque chose ?

Les experts afr financement répondent à vos questions  !

Plutôt être un lion qui rugit qu’un chat qui ronronne

Retrouvez les avantages de notre réseau de centres de courtage en crédits et complétez la team afr financement !

Oui oui, je veux !
Retour en haut