Prêt immobilier pour SCI : principe

Une SCI qui souhaite obtenir un prêt immobilier doit déposer une demande comme un emprunteur classique puisqu’il n’existe pas de prêt à l’habitat spécifiquement dédiée aux sociétés civiles immobilières (SCI).

 

Principe du prêt immobilier pour la SCI

Le crédit immobilier est un emprunt dont le montant doit être au minimum de 75 000 euros et qui peut s’étendre sur une durée de remboursement maximale de 30 ans. Cette durée peut être poussée à 35 ans en sollicitant des établissements de crédits spécialisés dans les garanties hypothécaires. Simplement, lorsque la demande de financement est déposée par une société (y compris les SCI), les durées de remboursement vont être plus courtes, au maximum 25 ans pour ce type de structure. Le prêt immobilier peut être destiné à une acquisition et/ou à des travaux dans un bien immobilier. La plupart des acquisitions de SCI nécessitent des fonds pour l’acquisition mais aussi pour les travaux, ce qui permet de tout inclure dans un seul contrat de prêt immobilier.

Dans le cadre d’une acquisition immobilière destinée à percevoir des revenus locatifs, la demande de financement ne pourra pas permettre de profiter des crédits aidés, comme notamment le prêt à taux zéro. Les SCI ne peuvent donc pas profiter des avantages liés à l’acquisition, même s’il s’agite de la première acquisition. Cette dernière devra se reposer sur ses propres moyens financiers pour obtenir un emprunt bancaire et concrétiser son projet d’acquisition.

 

Les garanties indispensables d’une SCI

Pour valider une demande de prêt immobilier, il est nécessaire pour une SCI de déposer un dossier auprès d’une banque, soit directement, soit par l’intermédiaire d’un cabinet de courtage. La demande de la SCI va être étudiée de la même façon que celle d’un emprunteur classique, mise à part ce qui concerne la santé financière de la société. En effet, ce type de dossier va en général être pris en charge par un conseiller spécialisé dans les profils professionnels car il faut analyser les bilans. Les banques vont exiger les deux derniers bilans de la société pour pouvoir étudier les revenus de la SCI, et notamment l’excédent brut d’exploitation (EBE). Pour les SCI nouvellement créées, il sera nécessaire d’apporter un business plan et un prévisionnel validé par un cabinet d’expertise comptable.

Le prêt immobilier devra être assorti d’une garantie, il peut s’agir d’une caution proposée par une société de cautionnement ou d’une caution personnelle et solidaire proposés par l’un ou les associés. Il est également possible d’entrevoir une garantie hypothécaire, sur un bien déjà existant (calcule d’une quotité hypothécaire) ou sur le nouveau bien concerné par l’acquisition. Enfin, une assurance de prêt sera nécessaire pour couvrir le remboursement des mensualités en cas de décès, invalidité ou maladie de l’un ou des associés.

 

Obtenir une simulation de prêt immobilier

Il n’est pas simple d’obtenir un prêt immobilier lorsque l’on est une SCI, il faut s’adresser aux bons établissements bancaires et surtout présenter le dossier sous son meilleur jour, ce que peut faire un cabinet de courtage. AFR Financement est une référence dans le domaine du financement immobilier des entreprises, et accompagne très régulièrement des SCI dans leurs projets d’acquisition mais aussi de travaux. La demande de simulation se fait gratuitement et sans engagement.

Mon simulateur Prêt IMMO
J'obtiens le meilleur taux pour mon projet

Gratuit et sans engagement

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.