Quand doit-on payer le courtier ?

Temps estimé de lecture : 2 min

Le courtier est en charge de trouver pour ses clients les meilleures offres de prêt et d’assurance en tenant compte de ses besoins. Il est rémunéré pour sa mission, mais quand faut-il le payer exactement ?

 

Payer le courtier lors de la signature

Avant toute chose, il faut savoir que la législation interdit au courtier de recevoir de l’argent de la part de son client tant que l’offre de prêt ou d’assurance n’est pas signée. En effet, vous signez avec votre courtier un mandat, le plus souvent de recherche de prêt, adapté à votre demande. Ainsi, le courtier ne remplit sa part du contrat qu’une fois l’offre pertinente trouvée, comme définie contractuellement. Cependant, le mandat n’engage pas le client et aucun paiement ne peut avoir lieu tant que l’offre définitive n’est pas entre vos mains et signée de votre part.

Autrement dit, vous avez l’obligation de payer le courtier dès lors que vous acceptez l’offre qu’il vous fait. Le plus souvent, le courtier est rémunéré lors du déblocage des fonds chez le notaire, puisque sa commission est englobée dans votre demande de financement. Vous n’avez donc pas à vous en soucier. Cependant, il peut également être payé en direct par vos soins. Mais le saviez-vous ? Le courtier en financement et assurance ne demande pas toujours d’argent à son client, puisqu’il est dédommagé par les établissements bancaires et assurantiels en tant qu’apporteur d’affaires.

 

Laisser les banques et compagnies d’assurance payer le courtier

Le métier du courtage consiste à faire le lien entre un client et une banque, ou une assurance. À ce titre, le courtier peut bénéficier d’une rémunération d’un côté comme de l’autre. Certains courtiers ne prennent que la commission délivrée par l’établissement de crédit. Le plus souvent, ils sont « apporteurs d’affaires » et délivrent une prestation moins poussée à leur client. Ils ne perçoivent alors que l’enveloppe versée par un groupe institutionnel. Cette rémunération vise à les remercier pour l’apport de nouveaux clients.

Si la pratique est courante en matière d’assurance, notamment parce que les montants sont moins élevés que dans le cadre d’une recherche de financement, elle reste rare en matière de crédit. En effet, le courtier en charge de votre dossier réalise alors un travail de fond, pour monter votre dossier de prêt, le présenter et le défendre auprès de ses partenaires. Il vous propose alors une offre clés en main, pour laquelle il a le plus souvent travaillé plusieurs jours. Il est alors rémunéré lors de la signature de l’offre de prêt, par vos soins comme par ceux de la banque qui accorde le financement.

Payer son courtier au juste prix avec AFR financement

Notre cabinet de courtage AFR financement vous accompagne dans votre demande de financement de A à Z et se bat à vos côtés pour décrocher la meilleure offre du marché. Nous ne bénéficions d’une rémunération que si vous êtes satisfait de nos services, conformément à la réglementation. Nous vous proposons des tarifs de courtage compétitifs tout en vous faisant réaliser des économies.

Trouvons le meilleur taux et les meilleures conditions pour votre projet immobilier. 4 minutes, c'est gratuit et sans engagement !

Taux à partir de 0,75% sur 20 ans*

4,8 clients sur 5 satisfaits

Prêt immobilier, taux de crédit, simulation de prêt, vous pouvez souffler, on va rugiiiir pour votre projet !

*Taux fixes obtenus par les agences AFR financement sur la période à consulter ici. Résultats soumis à la nature du projet immobilier. Consultez tous nos taux ici.
Vous avez manqué quelque chose ?

Les experts afr financement répondent à vos questions  !

Plutôt être un lion qui rugit qu’un chat qui ronronne

Retrouvez les avantages de notre réseau de centres de courtage en crédits et complétez la team afr financement !

Oui oui, je veux !
Retour en haut