Taux d’usure 2023 : ce qui change

Temps estimé de lecture : 3 min

Vous êtes candidat à la propriété ? Alors, qui dit nouvelle année dit annonce des nouveaux taux d'usure ! Alors qu'une étude de novembre dernier indiquait que 10% des emprunteurs avaient fait l'objet d'un refus de prêt (source PAP.fr), l'annonce de la Banque de France (qui désigne le TAEG maximal auquel les établissements de crédits ne peuvent prêter de l'argent) était très attendue. Les nouveaux taux d'usure applicables à compter du 1er janvier 2023, pour les 3 prochains mois, ont donc été dévoilés ce 28 décembre et ils laissent apercevoir une éclaircie pour les emprunteurs en quête d'accès à la propriété.

 

Des dossiers qui stagnaient

Nouvelle année, nouveaux taux d’usure, nouveaux rêves, nouveaux projets ? Depuis quelques semaines déjà, les critères d'emprunt resserrés, l'augmentation des taux d'intérêts ont rendu les conditions d'octroi d'un prêt immobilier très complexes. En cause, un taux d’usure qui pose problème ; des critères HCSF stricts et une majorité de banques ayant rempli leurs volumes annuels. Toutefois, ces taux d’usure (il n'existe pas un, mais plusieurs taux d'usure en fonction du type de prêt qui peuvent atteindre certains niveaux comme par exemple 21,11% pour les petits crédits de trésorerie aux ménages ou encore 15,39% pour les découverts bancaires) ne reflètent pas la réalité des taux d'emprunt depuis plusieurs mois et ceci en raison d’un décalage qui ne tient pas compte de la progression continue des taux d'intérêt.

"Les banques ont continué ces derniers mois à servir les emprunteurs de toutes classes d’âge, de revenu et ce pour tous les motifs d’acquisition, confirmant les indications données en cours d’année par la Banque de France sur l’absence de blocage du marché". Malgré ce communiqué de la Banque de France, qui ne reflète pas la réalité du marché, de nombreux dossiers de porteurs de projets immobiliers piétinaient. L'annonce de ce désormais célèbre "taux d'usure" était donc attendue et ce, tant pour les particuliers en recherche de financement immobilier, ou de travaux importants, que par les professionnels du marché que nous représentons. Il est le symbole d'un mécanisme financier, certes "complexe" pour un profil primo-accédant, mais incontournable pour pour voir obtenir son financement. Le nombre de dossiers qui va pouvoir être accepté va augmenter.

 

Un suspens qui prend fin

Pour cette rentrée 2023, la Banque de France confirme sa méthode de calcul sans "coup de pouce". Le taux d'usure, soit le TAEG maximal auquel les banques ne peuvent prêter, admet des hausses de 0,52 et 0,50 points sur les 2 périodes phares et se hissent donc, pour les prêts immobiliers et les prêts travaux de plus de 75 000 euros, à :

  • 3,41 % pour les prêts immobiliers d'une durée de moins de 10 ans, contre 3,03% depuis le 1er octobre 2022
  • 3,53% pour les prêts immobiliers d'une durée comprise entre 10 et moins de 20 ans, contre 3,03% précédemment
  • 3,57% pour les prêts immobiliers d'une durée de plus de 20 ans, contre 3,05% précédemment

 

  • 3,35% pour les prêts à taux variable, contre 2,92 précédemment
  • 3,76% pour les prêts relais, contre 3,40% précédemment
Voir le détail de la Banque de France communiqué ce 28 décembre 2023, ici.

 

Optimiser la qualité d'un dossier, défendre les intérêts du client emprunteur et le protéger est ainsi plus que jamais d'actualité ! Depuis le 1er janvier et jusqu’au 30 mars 2023, il est donc impossible d'emprunter à un taux d'usure supérieur à 3,57% pour une durée de 20 ans ou plus, un niveau qui n'avait plus été atteint depuis la fin 2016.

 

Concernant les crédits à la consommation et les prêts travaux de moins de 75 000 euros, le taux d'usure évolue également dans ce nouveau barème du 1er trimestre 2023 :

  • 21,04% pour les crédits d'un montant inférieur à 3 000 euros, contre 21,16% précédemment
  • 10,55% pour les crédits d'un montant compris entre 3 000 et 6 000 euros, contre 10,13% précédemment
  • 5,79% pour les crédits d'un montant supérieur à 6 000 euros, contre 5,33% précédemment

Il faut acheter maintenant ou dans quelques mois ?

Oui, nous allons obtenir notre financement mais pour combien de temps ? "Conseiller, prévenir, protéger, garantir et obtenir les meilleures conditions", comme le soulignait Nicolas RÉCAMIER, P-DG de la marque AFR financement, est le quotidien des experts du réseau et, cette évolution des taux d'usure pour les trois prochains mois est une bonne nouvelle pour les emprunteurs puisqu'ils vont permettre à certains d'entre eux de concrétiser leurs financements. Même si cette heureuse nouvelle aura un effet limité, et sans doute un bol d'air de courte durée, elle permettra de faciliter les conditions d'accès à la propriété pour quelques semaines.

Cependant, dans un contexte inflationniste, des taux d'intérêts de crédits évoluant davantage qu'au trimestre, parfois chaque mois et même jusque plusieurs fois dans le mois, la connaissance des mécanismes financiers actuels et la fine analyse de l'expert AFR financement sera un grand renfort dans cette période, qui reste délicate. Optimisation de votre dossier, souscription de l'assurance emprunteur, nombre de mensualités... son expertise et sa capacité à trouver la solution idéale, selon le votre profil emprunteur, sont les avantages dont le futur propriétaire aura besoin. Alors ? Pour mettre toutes les chances de son côté, pourquoi ne pas simuler son projet en ligne ou rencontrer un expert dans sa ville ?

Trouvons le meilleur taux et les meilleures conditions pour votre projet immobilier. 4 minutes, c'est gratuit et sans engagement !

Taux à partir de 1,85% sur 25 ans*

4,9 clients sur 5 satisfaits

Prêt immobilier, taux de crédit, simulation de prêt, vous pouvez souffler, on va rugiiiir pour votre projet !

*Taux fixes obtenus par les agences AFR financement sur la période à consulter ici. Résultats soumis à la nature du projet immobilier. Consultez tous nos taux ici.
Vous avez manqué quelque chose ?

Les experts afr financement répondent à vos questions  !

Plutôt être un lion qui rugit qu’un chat qui ronronne

Retrouvez les avantages de notre réseau de centres de courtage en crédits et complétez la team afr financement !

Oui oui, je veux !
Retour en haut