Taux fixe ou taux variable : quelle différence ?

Le taux d’intérêt constitue la rémunération de la banque lorsque cette dernière accorde un emprunt bancaire, il est défini selon un pourcentage du montant emprunté. Le taux peut être fixe, variable ou capé.

 

Taux fixe : principe et fonctionnement

Lorsqu’un emprunt dépose une demande de financement (prêt consommation, prêt professionnel ou prêt immobilier), la banque va définir certaines conditions à remplir et va informer le demandeur des critères de financement. Le taux d’intérêts fait partie des éléments communiqués à l’emprunteur, au même titre que le montant des frais ou encore la nature de la garantie pour emprunt à l’habitat. Un taux d’intérêt fixe signifie que le taux restera inchangé pendant toute la durée de remboursement du prêt immobilier. Le taux d’intérêt est défini au moment de la souscription au contrat de crédit, il détermine les intérêts à rembourser pendant toute la durée de l’emprunt.

L’avantage du taux d’intérêt fixe est de pouvoir maitriser le montant de chaque mensualité, qui restera inchangé pendant toute la durée de l’emprunt. L’emprunteur peut ainsi maitriser son emprunt et procéder à un remboursement anticipé si nécessaire, que ce soit dans le cadre d’un rachat de prêt ou pour solder son prêt. Un remboursement anticipé entrainera le règlement d’indemnités auprès de la banque, conformément à ce qui est précisé dans le contrat.

 

Taux variable : principe et fonctionnement

Les banques peuvent proposer un taux variable, on parle également de taux modulable ou révisable. Le taux d’intérêt peut évoluer à la hausse ou à la baisse pendant toute la durée de l’emprunt, cette variation va dépendre du taux de l’EURIBOR (taux de référence sur le marché monétaire de la zone euro). En général, le taux variable va être révisé une fois par an (EURIBOR 12 mois), ou une fois par trimestre (EURIBOR 3 mois). Il présente un intérêt lorsque les taux fixes sont très élevés, cela permet d’entrevoir une baisse du taux d’intérêts lorsque la conjoncture s’y prête. Historiquement, le taux variable a été lancé au début des années 1990.

Le taux variable reste relativement très peu répandu sur le marché du crédit, son utilisation va essentiellement être lié à la situation économique. Lorsque les taux d’intérêts sont faibles, les emprunteurs vont s’orienter vers le taux fixe. En revanche, lorsque les taux deviennent particulièrement élevés, le taux variable présente un réel intérêt afin d’entrevoir une baisse des taux et donc une réduction du coût de l’emprunt.

Taux capé : l’alternative entre taux fixe et taux variable

Le taux capé permet de combiner un taux fixe et un taux variable, c’est en fait un taux variable plafonné, il permet de garder la main sur l’évolution des taux d’intérêts. Le cap constitue le plafond du taux d’intérêt du crédit. Différentes variantes peuvent être proposées à l’emprunteur, suivant ses besoins et son financement. AFR Financement accompagne ses clients dans la recherche d’un financement, avec le type de taux adapté à son besoin, que ce soit dans le cadre d’un taux fixe, d’un taux révisable ou d’un taux capé.

Trouvons le meilleur taux et les meilleures conditions pour votre projet immobilier.
1 minute, c'est gratuit et sans engagement !

Taux à partir de 0,76% sur 15 ans

4,9 clients sur 5 satisfaits

Prêt immobilier, taux de crédit, simulation de prêts, vous pouvez souffler, on va rugiiiir pour votre projet !

Vous avez manqué quelque chose ?
Soyez acteur de votre réussite

Retrouvez les avantages de notre réseau de centres de courtage et complétez l'équipe AFR Financement !

Oui oui, je veux !

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.