Comment éviter le découvert bancaire ?

Le découvert bancaire peut être occasionnel, à la suite d’un incident ponctuel, ou s’installer dans la durée, plusieurs solutions peuvent être mises en place pour prévenir le risque du découvert.

 

Principe et définition du découvert à la banque

Le découvert résulte d’une dépense plus importante que l’argent disponible sur le compte en banque, ce qui entraine une situation de compte débiteur. La plupart des comptes en banques pour les particuliers (mais aussi pour les professionnels) disposent d’un découvert bancaire autorisé, il s’agit d’un seuil de tolérance accordé par l’établissement financier autorisant le titulaire du compte à effectuer un ou plusieurs paiements sans provision. Une limite est bien évidemment fixée, au-delà de laquelle on parle d’un découvert non autorisé.

Il est important de préciser qu’au-delà de 90 jours de découvert consécutifs, la banque est tenue de soumettre à son client une offre de crédit à la consommation qui sera effective dans un délai de 30 jours (conformément à l’article L312-93), avec un délai de rétractation de 14 jours. Pour éviter le règlement des éventuels agios et frais de découvert bancaire, il est important de faire le point sur ses finances, et notamment de revoir ses charges à la baisse, ceci facilitant un retour plus rapide à l’équilibre.

 

Réduire ses charges mais aussi réduire ses mensualités

Un découvert bancaire peut être occasionnel, c’est-à-dire que le ménage peut faire face à une dépense imprévue comme par exemple une facture du garage automobile ou encore une panne d’un appareil électroménager. L’utilisation va être occasionnelle et le retour à l’équilibre se fera rapidement. Simplement, pour certains foyers ayant des charges souvent trop lourdes, le découvert peut être répété, que ce soit une fois ou plusieurs dans le même mois. Dans cette situation, il faut revoir ses charges et notamment ses dépenses :

  • Facture d’électricité
  • Factures de téléphonie et internet
  • Factures d’alimentation
  • Consommation d’eau / gaz
  • Etc…

L’idée est tout simplement de faire le point sur les dépenses récurrentes et d’identifier les possibles économies à réaliser, même si ces dernières sont légères.

Dans le cadre de foyers ayant des crédits en cours, un allègement des mensualités peut s’avérer très intéressant mais attention, il y a des limites en matière d’endettement et de reste à vivre. C’est souvent lorsque la situation se dégrade que les solutions s’amenuisent, il faut donc réagir rapidement et ne pas attendre une accumulation des dettes. L’idée est donc d’avoir recours à une opération de regroupement de crédits qui va permettre de faire racheter des prêts à la consommation mais aussi un prêt immobilier pour les propriétaires, la baisse des mensualités peut être plus ou moins forte.

 

Être accompagné pour réduire ses mensualités

AFR Financement vous propose une simulation gratuite pour un projet de regroupement de crédits, cela permet de vous projeter sur une réduction de vos mensualités mais aussi de pouvoir comparer votre situation actuelle avec celle proposée. L’intérêt étant de trouver une solution pour stopper le recours au découvert bancaire, une situation qui peut coûter cher sur la durée.

J'obtiens le meilleur taux pour mon projet

Gratuit et sans engagement

AFR est proche de vous !

Toujours à vos côtés, suivez ici l’actualité locale qui vous concerne, les news de nos agences et nos anciens articles !

Vous avez manqué quelque chose ?

Ou retrouvez l'ensemble de nos thématiques Immo, Pro et Conso en un clic .

Tous nos conseils 
Devenir franchisé AFR

Retrouvez les avantages de notre réseau de centres de courtage et complétez l'équipe AFR Financement !

Oui, je veux !

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.