Les enfants sont-ils pris en compte dans le prêt immobilier ?

Temps estimé de lecture : 2 min

Vous êtes parents ou futurs parents et envisagez la possibilité de recourir au prêt immobilier pour financer l’achat de votre appartement ou de votre maison. Vous vous posez la question de savoir si vos enfants nés ou à naître sont pris en compte pour déterminer votre capacité d’emprunt.

 

Les enfants n’impactent pas votre taux d’endettement

Tout d’abord, sachez que les banques prêteuses vont chercher à connaître votre capacité de remboursement mensuel, c’est-à-dire le montant que vous pouvez allouer périodiquement au paiement de vos échéances de prêt. Pour procéder à ce calcul, les établissements de crédit prennent en compte l’ensemble de vos revenus et l’ensemble de vos charges. Ils peuvent vous accorder un prêt immobilier dans la limite d’un taux d’endettement raisonnable. Il est admis que celui-ci ne doit pas dépasser 35 % de vos revenus, tous crédits confondus.

Ainsi, si vous percevez mensuellement des sommes fixes de 4 000 euros dans votre foyer (salaires, traitements, revenus libéraux, revenus fonciers, etc.), vous pouvez rembourser des mensualités de prêt d’un maximum de 1 400 euros (4 000 × 35 % = 1 400). En ce sens, le taux d’endettement possible d’un célibataire ou d’un couple avec enfants à charge ne diffère pas de celui de personnes sans enfants. Pour autant, votre banquier tiendra compte de vos charges familiales, de façon à ce que vous puissiez honorer le règlement de votre prêt, sans mettre en difficulté votre famille.

 

Les enfants impactent votre reste à vivre

C’est le reste à vivre du foyer qui va faire la différence lorsque vous avez des enfants. En effet, selon les organismes bancaires, il faut compter une somme de 700 à 1 000 euros par adulte et de 300 à 500 euros par enfant. Prenons l’exemple d’un couple avec 3 enfants et 4 000 euros de revenus, la banque va estimer qu’ils doivent disposer de 2 300 euros minimum (700 × 2 + 300 × 3 = 2 300), après paiement de leur échéance de prêt. Leurs revenus sont donc suffisants et ils peuvent bien mettre 1 400 euros par mois pour rembourser leur crédit immobilier.

En revanche, si ce même couple avait gagné 3 000 euros, il aurait vu sa capacité de remboursement mensuelle impactée. En effet, il serait passé d’une échéance de 1 050 euros pas mois (3 000 × 35 %  = 1 050) à une échéance de 700 euros seulement (3 000 - 2 300 = 700). Notez tout de même que ce calcul est schématique. Il dépend de la politique interne menée par votre banque. Certaines seront plus souples que d’autres, surtout si vos enfants sont jeunes et que vous percevez des allocations familiales.

Parents, vérifiez la faisabilité de votre crédit immobilier

Lorsque vous avez des enfants, devenir propriétaire est un moyen d’assurer leur avenir. Il est cependant important de ne pas trop s’endetter pour faire face sereinement aux frais supplémentaires occasionnés par vos têtes blondes. Il est également important d’anticiper en optant pour un crédit immobilier aux mensualités modulables. AFR financement vous aide à déterminer la faisabilité de votre projet immobilier et vous accompagne pour obtenir le meilleur crédit.

Trouvons le meilleur taux et les meilleures conditions pour votre projet immobilier. 4 minutes, c'est gratuit et sans engagement !

Taux à partir de 0,68% sur 15 ans*

4,8 clients sur 5 satisfaits

Prêt immobilier, taux de crédit, simulation de prêt, vous pouvez souffler, on va rugiiiir pour votre projet !

*Taux fixes obtenus par les agences AFR financement sur la période à consulter ici. Résultats soumis à la nature du projet immobilier. Consultez tous nos taux ici.
Vous avez manqué quelque chose ?

Les experts afr financement répondent à vos questions  !

Plutôt être un lion qui rugit qu’un chat qui ronronne

Retrouvez les avantages de notre réseau de centres de courtage en crédits et complétez la team afr financement !

Oui oui, je veux !
Retour en haut