Peut-on revendre une maison après achat ?

Temps estimé de lecture : 2 min

Contrairement à une idée souvent répandue, il n’existe pas de délai légal entre l’achat d’un bien immobilier et sa revente. On peut donc vendre sa maison à tout moment, mais il est nécessaire de prendre en compte certains paramètres.

 

Le délai idéal pour revendre sa maison après achat

À moins de faire une excellente affaire à l’achat, une maison se vend généralement au prix du marché immobilier. Il est donc compliqué de la revendre immédiatement sans perdre d’argent. En effet, pour l’acquérir, il vous faudra débourser une certaine somme d’argent liée aux frais annexes d’un achat immobilier. Ainsi, vous devrez vous acquitter des frais de notaire, parfois des frais d’agence immobilière et / ou des frais de courtage, des frais dus pour l’assurance emprunteur, des frais de cautionnement, d’hypothèque ou de privilège de prêteur de deniers.

L’ensemble des ces frais viennent en sus du prix d’achat de la maison, et s’élèvent en moyenne à 10 % du prix de vente. Autrement dit, pour revendre son bien immobilier rapidement sans faire une opération négative, il faudrait le proposer à un prix correspondant à 110 % du montant d’achat initial. Dans la pratique, cela se révèle compliqué, voire impossible. C’est pourquoi il est recommandé d’avoir remboursé à la banque suffisamment de capital avant de procéder à la revente de sa maison. Par ailleurs, si vous bénéficiez d’une exonération de plus-value immobilière pour la vente de votre résidence principale, il n’en est pas de même s’il s’agit d’une résidence secondaire ou d’un investissement locatif.

 

Prendre en compte les frais liés à la revente de sa maison

Vous avez décidé de revendre pour acheter un nouveau logement ou tout simplement pour poursuivre d’autres projets de vie ? Outre l’amortissement des frais générés par l’acquisition de votre maison, il faut également prendre en compte les frais liés à la revente. Si les frais de notaire sont à la charge de l’acheteur, le vendeur doit de son côté réaliser un certain nombre d’investissements. Il s’agira notamment des frais de remise en état et rafraichissement, des frais liés aux diagnostics immobiliers obligatoires, des frais dus à un intermédiaire tels qu’un agent immobilier et des éventuels frais bancaires.

Par les frais bancaires liés à la revente d’un logement, on entend les éventuels frais de mainlevée d’hypothèque, mais également les IRA Indemnités de Remboursement Anticipé. Enfin, il est nécessaire d’évaluer le montant de la plus-value immobilière qu’il vous faudra payer si vous détenez une maison depuis moins de 30 ans et qu’il ne s’agit pas de votre résidence principale. En copropriété, des frais de mutation peuvent également être dus.

Éviter les frais bancaires liés à la revente de son logement

Or cas d’exonération prévue par la loi, les indemnités de remboursement anticipé demandées par la banque peuvent être conséquentes et peser sur votre budget. En négociant avec un cabinet de courtage tel qu’AFR financement le meilleur prêt immobilier dès l’acquisition de votre maison, vous serez gagnant à l’achat comme à la revente.

Trouvons le meilleur taux et les meilleures conditions pour votre projet immobilier. 4 minutes, c'est gratuit et sans engagement !

Taux à partir de 0,50% sur 20 ans*

4,8 clients sur 5 satisfaits

Prêt immobilier, taux de crédit, simulation de prêt, vous pouvez souffler, on va rugiiiir pour votre projet !

*Taux fixes obtenus par les agences AFR financement sur la période à consulter ici. Résultats soumis à la nature du projet immobilier. Consultez tous nos taux ici.
Vous avez manqué quelque chose ?

Les experts afr financement répondent à vos questions  !

Plutôt être un lion qui rugit qu’un chat qui ronronne

Retrouvez les avantages de notre réseau de centres de courtage en crédits et complétez la team afr financement !

Oui oui, je veux !
Retour en haut