Prêt immobilier : comment savoir qui est le moins cher ?

Temps estimé de lecture : 2 min

S’engager à rembourser un prêt immobilier pour une durée de 15 à 25 ans et plusieurs centaines ou milliers d’euros mensuels n’est pas un acte anodin. L’emprunteur cherche donc naturellement à trouver l’offre de crédit la moins chère.

 

De quoi dépend le coût d’un crédit immobilier ?

Un crédit immobilier finance bien entendu un bien immobilier. Il peut s’agir d’un logement ancien déjà construit (appartement, maison), d’une vente en l’état futur d’achèvement, d’un logement neuf ou encore d’un terrain à construire avec travaux. Au prix de l’acquisition, il est nécessaire d’ajouter le coût du crédit immobilier pour bien évaluer son budget. Celui-ci inclut le bien immeuble, mais peut également comprendre les frais annexes tels que les intérêts bancaires, les frais de dossier bancaire, les frais de notaire, les frais de courtage, les frais d’assurance emprunteur et les frais de garantie immobilière.

L’offre de crédit immobilier la moins chère n’est donc pas nécessairement celle qui affiche le taux d’intérêt bancaire le plus bas. En effet, il convient de comparer le TAEG (Taux Annualisé Effectif Global) ou encore le coût total du crédit immobilier avant de s’engager auprès d’un établissement bancaire. Le TAEG englobe tous les frais principaux et annexes pour comparer objectivement les offres de prêt immobilier. Pour effectuer cette comparaison efficacement, il faut donc mettre en concurrence différentes banques, soit par le biais d’un simulateur de crédit en ligne, soit par le biais d’un courtier.

 

Effectuer soi-même les démarches pour obtenir un crédit immobilier avantageux

Grâce aux comparateurs en ligne, les emprunteurs peuvent désormais plus facilement solliciter plusieurs banques différentes pour leur emprunt immobilier. Après avoir rempli exhaustivement leur formulaire, ils savent en quelques clics s’ils peuvent financer le bien immobilier qu’ils convoitent. Ils ont ensuite accès à la liste des établissements bancaires prêts à leur accorder un crédit près de chez eux.

Il convient de s’y prendre longtemps à l’avance pour bien préparer le dossier emprunteur, attendre la réponse des différents partenaires et négocier avec les meilleurs les conditions de son crédit immobilier. Afin de faire baisser le coût global du crédit, il est également nécessaire de comparer les offres d’assurance de prêt immobilier, qui peuvent peser lourd dans la balance. Une assurance emprunteur avantageuse peut faire gagner plusieurs milliers d’euros et il faut la mettre en place grâce à la délégation.

Faire appel à un courtier pour un crédit immobilier moins cher

Un courtier expérimenté en matière de prêt immobilier fait gagner à l’emprunteur du temps, de l’argent, et réduit le niveau de stress lié aux démarches bancaires. AFR financement, en tant que partenaire privilégié de nombreux établissements bancaires, est à même de proposer les meilleurs prêts immobiliers du marché.

À cette fin, il met en avant le dossier de l’emprunteur en faisant ressortir ses points forts et cible les banques les plus intéressées par son profil. Faire appel à un courtier en crédit immobilier est gratuit et sans engagement jusqu’à la signature définitive de l’offre de prêt, il n’y a donc pas à hésiter pour obtenir un crédit immobilier moins cher.

Trouvons le meilleur taux et les meilleures conditions pour votre projet immobilier. 4 minutes, c'est gratuit et sans engagement !

Taux à partir de 0,70% sur 20 ans*

4,8 clients sur 5 satisfaits

Prêt immobilier, taux de crédit, simulation de prêt, vous pouvez souffler, on va rugiiiir pour votre projet !

*Taux fixes obtenus par les agences AFR financement sur la période à consulter ici. Résultats soumis à la nature du projet immobilier. Consultez tous nos taux ici.
Vous avez manqué quelque chose ?

Les experts afr financement répondent à vos questions  !

Plutôt être un lion qui rugit qu’un chat qui ronronne

Retrouvez les avantages de notre réseau de centres de courtage en crédits et complétez la team afr financement !

Oui oui, je veux !
Retour en haut