Prêt immobilier et période de différé : principe

La période de différé est un délai pendant lequel l’emprunteur ne rembourse pas de capital et/ou d’intérêts sur le prêt immobilier.

Définition de la période de différé

Lorsqu’un emprunteur solliciter un prêt immobilier auprès d’une banque, il s’engage à rembourser la dette selon les conditions énoncées dans le contrat. Chaque contrat de prêt immobilier va inclure un taux d’intérêt, une durée de remboursement, des frais, et autres éléments. Certaines clauses spécifiques peuvent être ajoutées, comme par exemple une période de différé en fonction du type de financement.

Le différé correspond à un délai à partir du déblocage des fonds pendant lequel l’emprunteur ne va pas rembourser de capital et/ou d’intérêts sur le crédit. C’est-à-dire que le prêt immobilier est accepté, les fonds sont virés et l’emprunteur ne remboursera qu’après la fin de la période de différé. Le début du remboursement du prêt immobilier est donc décalé à une date ultérieure.

Le différé de paiement pour un prêt immobilier est souvent mis en place dans le cadre d’un financement de travaux, ou encore dans le cadre d’un projet de construction (VEFA : vente en état futur d’achèvement). Lorsque les travaux sont terminés ou que le bien immobilier est livré, la période de différé prend fin et l’emprunteur débute le remboursement de sa dette.

Deux types de différés : partiel ou total

Différentes options existent en matière de période de différé, cela va dépendre de la nature du financement mais aussi de la situation de l’emprunteur.

Différé partiel

Un différé partiel signifie que l’emprunteur ne remboursera que les intérêts pendant la période de différé. Le montant des intérêts va augmenter en fonction des montants débloqués par la banque. Pour une construction de maison ou de logement, on parle d’intérêts intercalaires. C’est-à-dire que les intérêts vont augmenter en fonction de chaque appel de fonds. Avec le différé partiel, l’emprunteur commence à rembourser des intérêts dès le départ, il remboursera ensuite le capital et les intérêts.

Différé total

L’emprunteur ne règle aucune somme pendant la période de différé total. C’est-à-dire que le capital et les intérêts ne prendront effet qu’au terme de ce délai. Cette situation est particulièrement appréciable lorsque l’emprunteur est locataire et qu’il fait construire son bien immobilier. Il continue à régler les loyers puis remboursera la mensualité du prêt immobilier lorsqu’il aura récupéré les clés du logement. Cependant, la période de différé total va générer des intérêts qui seront ensuite répercutés dans le remboursement total du prêt immobilier, un confort qui se paie.

Comment obtenir une période de différé ?

Les banques ont pour habitude de proposer une période de différé en fonction du type de financement, à savoir de gros travaux nécessitant un prêt immobilier ou un projet de construction de logement. Il est également possible d’aborder ce sujet avec le conseiller financier, certaines situations peuvent nécessiter de décaler le remboursement d’un prêt immobilier avec un différé. AFR financement est en mesure de répondre à toutes vos questions et de vous accompagner dans votre projet de prêt à l’habitat.

Trouvons le meilleur taux et les meilleures conditions pour votre projet immobilier. 4 minutes, c'est gratuit et sans engagement !

Taux à partir de 0,75% sur 20 ans*

4,8 clients sur 5 satisfaits

Prêt immobilier, taux de crédit, simulation de prêt, vous pouvez souffler, on va rugiiiir pour votre projet !

*Taux fixes obtenus par les agences AFR financement sur la période à consulter ici. Résultats soumis à la nature du projet immobilier. Consultez tous nos taux ici.
Vous avez manqué quelque chose ?

Les experts afr financement répondent à vos questions  !

Plutôt être un lion qui rugit qu’un chat qui ronronne

Retrouvez les avantages de notre réseau de centres de courtage en crédits et complétez la team afr financement !

Oui oui, je veux !
Retour en haut