Quel est l’apport idéal pour un prêt immobilier ?

Temps estimé de lecture : 2 min

L’apport personnel est essentiel dans le cadre de l’obtention d’un crédit immobilier. À mois de financer un investissement locatif, l’emprunteur a donc tout intérêt à disposer d’un apport en numéraire suffisant pour décrocher son prêt. Mais quel est le montant idéal de cet apport ?

 

Un apport personnel de 10 % minimum

On a coutume de dire que l’emprunteur devra disposer d’un apport minimal de 10 % pour obtenir son crédit immobilier. Cette somme correspond généralement à tous les frais qui ne sont pas inclus dans l’achat du bien immobilier lui-même. Ainsi, cet apport va servir à couvrir les fameux frais de notaire, mais également les frais dus aux intermédiaires comme l’agent immobilier ou le courtier en crédit. Cet apport englobe par ailleurs les frais de dossier bancaire, s’ils existent, ainsi que les frais de garantie immobilière comme le cautionnement, l’hypothèque ou encore le privilège de prêteur de deniers.

Pour autant, on comprend bien que ce montant ne couvre que les frais liés à l’acquisition immobilière, mais en aucun cas une partie du bien immobilier. C’est donc le strict minimum demandé pour chaque dossier. Lorsque le marché de l’emprunt se tend, en raison du contexte économique global, un apport de 20 % est le plus souvent exigé. En effet, ce dernier couvrira à la fois les frais annexes et une partie de l’achat immobilier, démontrant par la même la capacité de l’emprunteur à s’investisseur dans son projet de vie en « mettant la main à la patte ».

 

Un apport personnel recommandé de 30 % et plus

Les meilleurs dossiers d’emprunt immobilier sont le plus souvent ceux qui proposent à la banque un apport personnel conséquent. Il s’agit d’un véritable levier de négociation pour obtenir une baisse des taux d’intérêt, mais également négocier les clauses du crédit, comme l’absence de frais de dossier, l’extinction des indemnités de remboursement anticipé ou plus simplement la souplesse du prêt (pause et modularité à la hausse comme à la baisse pour le paiement des échéances de prêt).

Dans cette optique, un apport personnel de 30 % à 40 % du montant total de l’acquisition immobilière est conseillé. Cet apport personnel peut provenir de votre épargne, d’une donation, d’un héritage, mais également de différents placements comme un PEL Plan Épargne Logement. Par ailleurs, un prêt relais, un prêt à taux zéro ou encore un prêt action logement financé par l’employeur pourront augmenter l’apport personnel de l’emprunteur. En l’absence d’apport personnel mais avec un dossier de prêt solide, il est néanmoins possible de décrocher un crédit immobilier. Il faut cependant avoir conscience que les conditions de ce dernier seront globalement moins avantageuses.

Décrocher son crédit immobilier avec un apport personnel

Que votre dossier de crédit propose un apport de 10 % ou de 40 %, la phase de négociation bancaire est importante pour obtenir les meilleures conditions d’emprunt du marché. En vous adressant à AFR financement, spécialiste du crédit immobilier et de l’assurance emprunteur, vous présentez votre dossier de prêt immobilier sous son meilleur jour.

Trouvons le meilleur taux et les meilleures conditions pour votre projet immobilier. 4 minutes, c'est gratuit et sans engagement !

Taux à partir de 0,73% sur 20 ans*

4,8 clients sur 5 satisfaits

Prêt immobilier, taux de crédit, simulation de prêt, vous pouvez souffler, on va rugiiiir pour votre projet !

*Taux fixes obtenus par les agences AFR financement sur la période à consulter ici. Résultats soumis à la nature du projet immobilier. Consultez tous nos taux ici.
Vous avez manqué quelque chose ?

Les experts afr financement répondent à vos questions  !

Plutôt être un lion qui rugit qu’un chat qui ronronne

Retrouvez les avantages de notre réseau de centres de courtage en crédits et complétez la team afr financement !

Oui oui, je veux !
Retour en haut