Faut-il obligatoirement un apport pour un prêt immobilier ?

Temps estimé de lecture : 2 min

L’apport personnel correspond à la somme que les emprunteurs investissent dans leur projet immobilier, en dehors de tout prêt bancaire. Elle est importante pour les banques qui ne financent pas à 100 % l’investissement. Pour autant, l’apport personnel est-il obligatoire ?

 

Prêt immobilier avec apporte personnel : la règle générale

Un apport personnel est vivement conseillé pour demander un crédit immobilier, et surtout l’obtenir dans les meilleures conditions du marché. En effet, cette somme montre non seulement votre engagement et votre effort pour acquérir un bien immobilier, mais également votre capacité d’épargne et votre côté « bon gestionnaire ». Il est recommandé d’avoir un apport minimum de 10 %, hors frais de notaire. Ainsi, pour acheter un appartement d’une valeur de 200 000 euros, un apport de 20 000 euros est idéal.

Cependant, plus l’apport est élevé, plus votre dossier d’emprunt bancaire immobilier sera apprécié des banques. En effet, le montant du financement demandé est mécaniquement réduit et la confiance naturellement accrue. De plus, en ayant un apport personnel conséquent, vous réduisez la durée du prêt, le montant des mensualités et le taux d’intérêt auquel il est consenti. Dans cette optique, un apport de 30 % est idéal pour obtenir le prêt le plus intéressant possible, soit 60 000 euros pour un logement affiché à 200 000 euros.

 

Prêt immobilier sans apport personnel : l’exception qui confirme la règle

Si la règle générale est bien de proposer un apport personnel, il est possible de faire quelques exceptions, soit parce que l’emprunteur présente un excellent profil qui va vivement intéresser les banques, soit parce qu’il bénéficie de prêts aidés qui font office d’apport personnel. Ainsi, un dossier de prêt immobilier pour un fonctionnaire titulaire à échelon avancé, ou pour un épargnant disposant de beaucoup de liquidités par ailleurs, est envisageable en l’absence d’apport personnel.

Les prêts à taux zéro, les prêts employeurs 1 % logement ou d’autres types de prêts immobiliers aidés peuvent également venir consolider un dossier bancaire sans apport personnel. Il convient néanmoins de rappeler que les frais annexes à l’achat immobilier, tels que les frais de notaire, les frais de courtage, les frais d’agence dus aux intermédiaires, ainsi que les frais de dossier, doivent être financés par l’emprunteur. La raison en est simple, la banque ne peut prendre en garantie ce qui est immatériel par nature.

Trouver le financement de son prêt immobilier avec ou sans apport

Quel que soit votre profil emprunteur et quel que soit le montant de votre apport, l’essentiel reste la solidité de votre dossier. Les établissements bancaires vont ainsi passer au crible votre projet immobilier, vos finances et votre situation personnelle. Avec ou sans apport, un dossier de prêt immobilier peut recueillir une réponse favorable s’il est bien ficelé et bien présenté. Afin d’optimiser ses chances de succès, l’emprunteur a tout intérêt de négocier habilement. En pratique, faire appel à un courtier bénéficiant d’une expertise reconnue en matière de crédit immobilier, comme AFR financement, constitue un véritable plus pour décrocher le meilleur prêt bancaire possible.

Trouvons le meilleur taux et les meilleures conditions pour votre projet immobilier. 4 minutes, c'est gratuit et sans engagement !

Taux à partir de 0,80% sur 20 ans*

4,8 clients sur 5 satisfaits

Prêt immobilier, taux de crédit, simulation de prêt, vous pouvez souffler, on va rugiiiir pour votre projet !

*Taux fixes obtenus par les agences AFR financement sur la période à consulter ici. Résultats soumis à la nature du projet immobilier. Consultez tous nos taux ici.
Vous avez manqué quelque chose ?

Les experts afr financement répondent à vos questions  !

Plutôt être un lion qui rugit qu’un chat qui ronronne

Retrouvez les avantages de notre réseau de centres de courtage en crédits et complétez la team afr financement !

Oui oui, je veux !
Retour en haut