Quel est le taux d’endettement maximum des banques ?

Temps estimé de lecture : 2 min

Parmi les variables les plus importantes pour l’octroi d’un crédit, qu’il soit immobilier ou à la consommation, on trouve le taux d’endettement. Il correspond à la proportion de charges fixes (crédits, pensions à verser, etc.) d’un ménage par rapport à ses revenus. Mais quel est le taux d’endettement maximum accepté par les banques ?

 

De 33 % à 35 % pour un crédit immobilier ou un crédit à la consommation

Les taux d’endettement recommandés sont fixés par le HCSF Haut Conseil de Stabilité Financière. Ils n’ont pas une valeur de règle immuable, mais dans les faits, ils sont suivis par la majorité des établissements bancaires afin d’écarter tous risques d’impayés. Actuellement, le taux d’endettement recommandé est de 35 % pour les foyers étant propriétaires ou désirant accéder à la propriété dans le cadre de leur résidence principale. En revanche, il est de 33 % pour les non-propriétaires de résidence principale, qu’ils sollicitent un prêt d’investissement locatif, un prêt pour une résidence secondaire ou encore un crédit automobile.

Ces taux d’endettement peuvent varier légèrement, à la hausse ou à la baisse, en fonction de la situation économique globale du pays. Il pourra être revu à la hausse en cas de récession, ou au contraire à la baisse en cas de croissance. Au cas par cas, une banque peut accepter d’aller au-delà de 33 % ou 35 % d’endettement pour les meilleurs profils d’emprunteurs. À l’issue de négociations, un taux d’endettement supérieur peut être consenti par exemple à un couple de fonctionnaires ou à un ménage ayant de très hauts revenus, et donc un reste à vivre important même après paiement de leurs différentes échéances de prêts.

 

Comment réduire son taux d’endettement ?

Si votre taux d’endettement est supérieur à 33 % ou 35 %, ou tout autre seuil fixé par le HCSF et faisant consensus pour les organismes financiers, il sera nécessaire de le réduire avant de solliciter l’obtention d’un emprunt bancaire. La première solution, et la plus simple, est de solder ses crédits en cours. Cela concerne notamment les prêts à la consommation, les crédits revolving ou encore les paiements en 10 fois sans frais. En effet, tous ces « petits emprunts » viennent alourdir votre taux d’endettement, alors qu’ils sont souvent de faible valeur.

Il est également possible de se tourner vers le rachat de crédit immobilier si vous avez contracté votre prêt pour une résidence principale ou secondaire il y a quelques années et que les taux ont baissé depuis la signature de l’offre. Un rachat de crédit peut vous faire bénéficier de réelles économies, en plus de diminuer votre taux d’endettement. Enfin, quand aucune des options ci-dessus n’est envisageable, le regroupement de crédits peut permettre de diminuer vos mensualités, et donc votre taux d’endettement de façon mécanique.

Obtenir son prêt quel que soit son taux d’endettement

En confiant votre demande de crédit à notre cabinet de courtage AFR financement, nous étudierons votre dossier en profondeur avec bienveillance. Nous sommes là pour concrétiser tous vos projets, et recherchons des solutions pour diminuer votre taux d’endettement si nécessaire.

Trouvons le meilleur taux et les meilleures conditions pour votre projet immobilier. 4 minutes, c'est gratuit et sans engagement !

Taux à partir de 0,75% sur 20 ans*

4,8 clients sur 5 satisfaits

Prêt immobilier, taux de crédit, simulation de prêt, vous pouvez souffler, on va rugiiiir pour votre projet !

*Taux fixes obtenus par les agences AFR financement sur la période à consulter ici. Résultats soumis à la nature du projet immobilier. Consultez tous nos taux ici.
Vous avez manqué quelque chose ?

Les experts afr financement répondent à vos questions  !

Plutôt être un lion qui rugit qu’un chat qui ronronne

Retrouvez les avantages de notre réseau de centres de courtage en crédits et complétez la team afr financement !

Oui oui, je veux !
Retour en haut