Assurance emprunteur à 100% tous les deux : est-ce utile ?

Temps estimé de lecture : 2 min

L’assurance emprunteur est systématiquement adossée à tout dossier de prêt immobilier. Elle couvre notamment les risques décès et invalidité des emprunteurs. Au moins 100 % du montant emprunté auprès de la banque doit être assuré, mais comment faire le bon choix lorsqu’on emprunte à deux ?

 

La règle en matière d’assurance emprunteur : couvrir 100 % du montant de prêt immobilier

Contrairement à une idée reçue, l’assurance emprunteur doit présenter une garantie de 100 % de l’emprunt immobilier. Ainsi, lorsqu’on emprunte seul, l’assurance emprunteur représente 100 %. Mais lorsqu’on emprunte en couple ou en co-indivision, l’assurance emprunteur peut couvrir de 100 % à 200 % du montant emprunté. Il est donc possible de s’assurer à 100 % sur chaque tête, mais également à 50 % sur chaque tête, ou encore de choisir une autre répartition, de type 70 % et 30 % ou même 100 % et 50 %. L’essentiel est que le pourcentage d’assurance soit égal ou supérieur à 100 %.

Cette assurance de prêt immobilier doit a minima couvrir l’invalidité et le décès des deux co-emprunteurs, mais peut également comprendre d’autres options comme la perte d’autonomie ou la perte d’emploi en fonction des besoins des souscripteurs. Concrètement, si un conjoint assuré à 100 % décède, le conjoint survivant n’a plus d’échéances de prêt immobilier à payer. A contrario, si le partenaire pacsé décédé n’était assuré qu’à 50 %, son partenaire devra continuer à rembourser 50 % des échéances de prêt. Alors, quelle quotité d’assurance emprunteur choisir ?

 

Faut-il opter pour une assurance emprunteur à 100 % sur deux têtes ?

L’invalidité, comme le décès d’un des deux partenaires entraîne de nombreuses répercussions morales et financières pour la personne qui reste. Une assurance à 100 % met à l’abri des besoins pécuniaires le conjoint survivant. Pour autant, le choix de cette quotité sur deux têtes coûte bien entendu plus cher, et l’assurance emprunteur est dite à fonds perdus si le risque ne se réalise jamais. C’est donc en étudiant le risque, mais également la situation du ménage, que la meilleure répartition d’assurance emprunteur peut être décidée.

Si par exemple, dans un couple, un seul des deux conjoints travaille, il est judicieux d’assurer celui qui a le plus de revenus à 100 %. En revanche, si les deux époux ont chacun des revenus élevés, une assurance emprunteur avec une répartition à 50 % sur chaque tête se révèle souvent une bonne option. Enfin, si l’état de santé ou l’âge d’un ou des deux emprunteurs augmente le risque d’invalidité et de décès, il est conseillé d’augmenter la quotité d’assurance pour une meilleure protection des co-indivisaires.

L’intérêt d’un centre de courtage pour l’assurance de prêt immobilier

AFR financement, spécialiste du crédit et de l’assurance emprunteur, vous aide à choisir la meilleure quotité d’assurance lorsque vous empruntez à deux. Mais ce n’est pas tout, grâce à la délégation d’assurance, nous pourrons également négocier le meilleur contrat chez tous nos partenaires assurantiels, correspondant à vos besoins réels.

Trouvons les meilleures conditions et avantages pour garantir votre sérénité et faire des économies. 1 minute, c'est gratuit et sans engagement !

4,8 clients sur 5 satisfaits

Bien plus qu'un taux, nous allons rugiiiir pour votre projet ! Prêt immobilier, assurance emprunteur, niveaux de garanties... vous allez souffler.

Vous pouvez retrouver le détail de notre offre Assurances en cliquant ici.
Vous avez manqué quelque chose ?

Les experts afr financement répondent à vos questions  !

Plutôt être un lion qui rugit qu’un chat qui ronronne

Retrouvez les avantages de notre réseau de centres de courtage en crédits et complétez la team afr financement !

Oui oui, je veux !
Retour en haut