Quel taux pour un prêt immobilier sur 30 ans ?

Temps estimé de lecture : 2 min

30 ans, c’est la durée longue accordée pour les prêts immobiliers en France, généralement ouverte aux bénéficiaires de certains prêts sociaux comme le PTZ Prêt à Taux Zéro ou le PLS Prêt Locatif Social. Mais comment obtenir un crédit immobilier sur 30 ans et à quel taux ?

 

Les conditions d’emprunt sur 30 ans

Un emprunt bancaire sur 30 ans peut être accordé dans le cadre d’un achat immobilier, seulement dans certaines circonstances. Tout d’abord, il est préférable que les directives des banques françaises et européennes aillent en faveur de crédits à longue durée. Dans le cas contraire, mieux vaut justifier d’une situation spécifique auprès de l’établissement bancaire prêteur, afin qu’il aille dans le sens de l’emprunteur. C’est par exemple le cas en cas de séparation, de veuvage, de maladie, etc. Vous l’aurez compris, le crédit immobilier sur 30 ans demeure une exception, mais il est possible de l’obtenir en appuyant sa demande d’éléments pertinents.

Par ailleurs, un prêt immobilier sur 30 ans peut vous être consenti si vous êtes éligibles à certains prêts immobiliers dits « aidés », accordés par l’État en fonction de votre situation. C’est notamment le cas si vous êtes éligible au PTZ et que vous avez des revenus modestes. Ce peut être également le cas dans le cadre de l’obtention d’un PLS, en devenant propriétaire d’un logement social que vous donnez en location, dans la mesure où vous respectez certains plafonds quant au loyer demandé. Avec ce type de prêt, ce n’est plus à la discrétion du banquier que vous pouvez contracter un crédit immobilier sur 30 ans, mais simplement par des dispositions législatives.

 

Le taux d’intérêt bancaire sur 30 ans

Tout acheteur d’un bien immobilier ayant recours au crédit bancaire pour financer l’achat d’un logement recherche souvent le meilleur taux. Mais pour bien comparer les offres de prêts entre elles, il est essentiel de parler de TAEG Taux Annuel Effectif Global. Ce dernier prend en effet en compte le taux d’intérêt bancaire brut, mais également les frais de dossier, les frais de notaire, les frais de garantie immobilière comme le privilège de prêteur de deniers, l’hypothèque ou le cautionnement bancaire, ainsi que les frais d’assurance emprunteur (ou assurance de prêt immobilier).

Avec un prêt immobilier sur 30 ans, les différences de TAEG constatées entre les multiples organismes bancaires peuvent être conséquentes, de quelques dixièmes de points à quelques points. Au final, cet écart représente pour l’emprunteur, en fonction du montant de l’emprunt immobilier, de quelques milliers d’euros à quelques dizaines de milliers d’euros d’économie. Cette différence intégrée, on comprend aisément à quel point faire intervenir un intermédiaire financier de confiance peut être salvateur.

Obtenir le meilleur taux pour un crédit immobilier sur 30 ans

AFR financement, cabinet de courtage spécialiste des crédits immobiliers, y compris sur 30 ans, accompagne ses clients, tant pour les informer de leurs droits, que décrocher un crédit immobilier longue durée ou simplement obtenir le meilleur TAEG pour leurs projets.

Trouvons le meilleur taux et les meilleures conditions pour votre projet immobilier. 4 minutes, c'est gratuit et sans engagement !

Taux à partir de 0,75% sur 20 ans*

4,8 clients sur 5 satisfaits

Prêt immobilier, taux de crédit, simulation de prêt, vous pouvez souffler, on va rugiiiir pour votre projet !

*Taux fixes obtenus par les agences AFR financement sur la période à consulter ici. Résultats soumis à la nature du projet immobilier. Consultez tous nos taux ici.
Vous avez manqué quelque chose ?

Les experts afr financement répondent à vos questions  !

Plutôt être un lion qui rugit qu’un chat qui ronronne

Retrouvez les avantages de notre réseau de centres de courtage en crédits et complétez la team afr financement !

Oui oui, je veux !
Retour en haut