Quelles conditions pour un rachat de crédit ?

Temps estimé de lecture : 3 min 

L’emprunteur peut opter pour le rachat crédit afin de réaliser des économies ou limiter son endettement. Dans l’un ou l’autre des cas, des conditions d’éligibilité doivent être respectées. Elles dépendent du type de rachat de crédit envisagé.

 

Les conditions pour le rachat de crédit immobilier

Dans le cadre du rachat de crédit immobilier, l’emprunteur s’adresse à une banque concurrente pour obtenir un prêt bancaire plus avantageux que le précédent, notamment en raison de la baisse des taux d’intérêt ou d’un changement de situation favorable. Il s’agit donc de solder l’ancien prêt auprès de l’établissement bancaire initial et d’en souscrire un nouveau auprès de la nouvelle banque. Ce sont donc les conditions d’éligibilité du crédit immobilier classique qui s’appliquent à l’instant T.

Ainsi, le souscripteur du crédit immobilier doit avoir une situation professionnelle stable, en justifiant d’un CDI ou de 3 bilans comptables, un taux d’endettement n’excédant pas 33 %, un reste à vivre suffisant qui peut être calculé différemment selon son lieu de résidence et un état de santé compatible avec la souscription d’une assurance de prêt immobilier. À noter qu’ici, l’apport n’est pas obligatoire, puisque le capital restant dû est inférieur à la valeur du bien, l’emprunteur ayant déjà remboursé plusieurs échéances. Pour que l’opération soit intéressante, il est nécessaire que les frais engendrés par la clôture de l’ancien prêt et l’ouverture du nouveau prêt soient inférieurs au gain procuré par le rachat de crédit.

 

Les conditions pour le regroupement de crédit

On parle de regroupement de crédit dès que le rachat de prêt envisagé porte au minimum sur deux emprunts différents, qu’il s’agisse de crédit immobilier ou de crédit à la consommation. Les crédits rachetés peuvent être des prêts conventionnés, des prêts personnels affectés ou non affectés. Il est également possible d’intégrer un autre prêt dans la conclusion du rachat de crédit afin de concrétiser un nouveau projet ou de bénéficier d’une trésorerie supplémentaire. En fonction de la nature des prêts rachetés et de leur proportion, le nouvel emprunt accordé sera soumis soit à la législation des crédits immobiliers, soit à celle des crédits à la consommation.

Dans tous les cas, l’organisme de crédit spécialisé va regarder la stabilité de l’emprunteur : un emploi un CDI ou dans la fonction publique est donc un plus. Sera également étudiée la situation personnelle du foyer, un propriétaire a par exemple pour avantage de pouvoir offrir son bien immobilier en garantie. Enfin, le critère déterminant est le taux d’endettement : il est préférable que ce dernier n’excède pas 50 % avant le rachat de crédit, de façon à ce que l’opération de rachat permette de le ramener au taux d’endettement de 33 %.

Choisir la meilleure banque pour le rachat de crédit

Quel que soit le type de rachat de crédit à privilégier, un courtier comme AFR financement dispose de toutes les compétences utiles pour accompagner l’emprunteur dans sa démarche. La connaissance des organismes de crédit et l’expertise dans le montage de dossier permet d’accéder au meilleur rachat de crédit, adapté à la situation personnelle de chaque profil emprunteur.

Trouvons le meilleur taux et les meilleures conditions pour votre projet de regroupement de crédits. 2 minutes, c'est gratuit et sans engagement !

1 seule mensualité pour vos crédits

4,8 clients sur 5 satisfaits

Regroupement de crédits, rachat de prêt, taux de crédit, simulation de prêt, vous pouvez souffler, on va rugiiiir pour votre projet !

Vous avez manqué quelque chose ?

Les experts afr financement répondent à vos questions  !

Plutôt être un lion qui rugit qu’un chat qui ronronne

Retrouvez les avantages de notre réseau de centres de courtage en crédits et complétez la team afr financement !

Oui oui, je veux !
Retour en haut