Quels sont les frais de garantie sur un prêt immobilier ?

Lorsqu’un candidat au prêt immobilier souhaite obtenir un financement auprès d’une banque, il va devoir assumer différents frais parmi lesquels on retrouve les frais de garantie.

 

Les frais dans un dossier de prêt immobilier

Lorsqu’un candidat au prêt immobilier dépose une demande de financement, ce dernier va devoir faire face à plusieurs frais. Bien évidemment, ces frais seront inclus dans le coût total du crédit, mais il est important d’en avoir connaissance et surtout d’être informé des modalités de mise en place des frais. Certains peuvent être négociés, d’autres seront obligatoires et imposés par un barème. On va tout d’abord identifier les frais de dossier, c’est un montant facturé par la banque pour le traitement de la demande, la prise en charge des documents et plus globalement pour le temps passé par le conseiller financier. Des frais de courtage peuvent s’ajouter lorsque l’emprunteur sollicite un courtier.

Côté financement, des frais de notaires seront automatiquement inclus, il y aura les honoraires du notaire ainsi que les frais d’enregistrement et de rédaction de l’acte authentique, seul document officiel permettant de reconnaître la propriété du bien immobilier pour l’acquéreur. D’autres frais vont aussi intervenir pour la mise en place de la garantie, que ce soit sous forme d’hypothèque ou sous forme de caution.

 

Les frais de garantie pour le prêt immobilier

Les banques qui proposent des financements de prêt immobilier vont exiger une garantie sur le remboursement de la dette, cette garantie peut être mise en place avec une société de cautionnement, c’est-à-dire qu’une société propose de se porter garante du remboursement des sommes dues si l’emprunteur d’honore pas ses engagements. Elle se chargera de rembourser aussitôt la banque puis se tournera vers l’emprunteur pour récupérer les sommes dues. La mise en place de la caution entrainera des frais, qui pourront par ailleurs être récupérés partiellement lorsque l’emprunt sera totalement remboursé. Il est important d’en faire la demande pour récupérer les sommes.

Si la caution n’est pas envisageable (refus de cautionnement, ou non proposé par la banque), l’emprunteur devra alors se tourner vers l’hypothèque, c’est une garantie consistant à hypothéquer le bien immobilier en désignant la banque comme bénéficiaire, cette dernière peut donc ordonner la vente du bien immobilier en cas de non-remboursement de la dette, en prenant soin de suivre la procédure indiquée. La mise en place d’une hypothèque se fait chez un notaire, il y a des frais liés à l’enregistrement de l’acte mais aussi des honoraires du notaire à régler.

 

Négociez les frais de votre prêt immobilier

Les frais de garantie ne sont pas négociables, il s’agit souvent d’un barème national, il est cependant possible de revoir les honoraires du notaire ou encore de négocier les frais de dossier. Il est vivement conseillé de faire appel à un courtier qui, grâce à ses relations, pourra opérer une négociation avec les établissements de crédits et les différents interlocuteurs comme le notaire ou la société de cautionnement. L’idée étant de réduire au maximum les différents frais pouvant intervenir dans la mise en place du crédit immobilier. AFR Financement est à ce juste titre un partenaire de confiance pour disposer des meilleures conditions du moment.

 

J'obtiens le meilleur taux pour mon projet

Gratuit et sans engagement

AFR est proche de vous !

Toujours à vos côtés, suivez ici l’actualité locale qui vous concerne, les news de nos agences et nos anciens articles !

Vous avez manqué quelque chose ?

Ou retrouvez l'ensemble de nos thématiques Immo, Pro et Conso en un clic .

Tous nos conseils 
Devenir franchisé AFR

Retrouvez les avantages de notre réseau de centres de courtage et complétez l'équipe AFR Financement !

Oui, je veux !

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.