Rachat de crédit avec un co-emprunteur : comment ça se passe ?

Temps estimé de lecture : 2 min

La présence d’un co-emprunteur est possible en matière de rachat de crédit, comme elle l’est pour un prêt bancaire classique. Elle peut même constituer un atout supplémentaire : explications.

 

Définition du co-emprunteur en rachat de crédit

Que les crédits faisant l’objet d’un rachat aient été souscrits à un seul nom ou à celui d’un emprunteur et d’un co-emprunteur, le regroupement de crédit consiste à solder les crédits en cours pour les remplacer par un nouveau crédit à taux unique et à mensualité fixe. En conséquence, il est tout à fait légitime (et conseillé) de signer son rachat de crédit avec son co-emprunteur. Dans la majorité des cas, le co-emprunteur est le conjoint de l’emprunteur, mais il peut également s’agir d’une tierce personne (membre de la famille ou amie).

Pour que l’opération soit envisageable, le co-emprunteur doit être résident fiscal français, mais également solvable. C’est là tout l’intérêt de sa présence au dossier, l’organisme de rachat de crédit tiendra compte de ses revenus (et de ses charges) pour définir la capacité d’emprunt et le taux d’endettement suite au rachat de crédit. Il faut cependant comprendre que le co-emprunteur est tenu solidairement, comme l’emprunteur, au remboursement du rachat de crédit souscrit. Autrement dit, le co-emprunteur s’engage à faire face au remboursement des échéances de prêt si l’emprunteur vient à être défaillant.

 

Le co-emprunteur, accélérateur du rachat de crédit

Le co-emprunteur est une protection supplémentaire pour l’organisme de rachat de crédit. Il est vu d’un bon œil par les établissements financiers, surtout si ses capacités financières sont réelles, puisqu’il réduit les risques de défaut de paiement. Seront donc passés à la loupe ses revenus, ses crédits en cours, sa situation professionnelle et personnelle. Ces éléments sont ajoutés au dossier de l’emprunteur et peuvent donc augmenter considérablement la capacité d’emprunt du ménage. De cette façon, la confiance de l’établissement bancaire est accrue et la probabilité d’obtenir un rachat de prêt intéressant est renforcée.

En pratique, si le couple est marié, la signature du co-emprunteur est exigée. La signature d’un seul des conjoints peut être demandée par l’emprunteur, mais elle est très peu accordée, sauf circonstances exceptionnelles qui justifient cette particularité. Dans tous les cas, le choix du co-emprunteur pour un rachat de crédit doit être bien réfléchi et reposer sur une personne de confiance. S’il vient à ne pas payer, l’emprunteur est considéré aussi responsable que lui et peut donc voir ses comptes bancaires saisis, ou encore se retrouver interdit bancaire et fiché à la Banque de France.

Obtenir un rachat de crédit, avec ou sans co-emprunteur

Que l’emprunteur soit seul ou en couple, qu’il soit accompagné d’un co-emprunteur ou non, un établissement de courtage spécialisé en rachat de crédit peut l’aider efficacement dans sa démarche. AFR financement, spécialiste du regroupement de crédit, apporte à l’emprunteur les meilleurs conseils en matière de financement. Il prépare avec soin le dossier de rachat de crédit et augmente les chances de décrocher un regroupement de prêt adapté à la situation de chaque profil.

Trouvons le meilleur taux et les meilleures conditions pour votre projet de regroupement de crédits. 2 minutes, c'est gratuit et sans engagement !

1 seule mensualité pour vos crédits

4,8 clients sur 5 satisfaits

Regroupement de crédits, rachat de prêt, taux de crédit, simulation de prêt, vous pouvez souffler, on va rugiiiir pour votre projet !

Vous avez manqué quelque chose ?

Les experts afr financement répondent à vos questions  !

Plutôt être un lion qui rugit qu’un chat qui ronronne

Retrouvez les avantages de notre réseau de centres de courtage en crédits et complétez la team afr financement !

Oui oui, je veux !
Retour en haut