Comment obtenir un prêt pour une SAS ?

Temps estimé de lecture : 2 min

L’obtention d’un crédit professionnel nécessite de respecter certaines conditions pour une SAS et notamment des documents justificatifs sur la situation de l’entreprise.

 

Le prêt professionnel pour une SAS

Que ce soit en phase de création ou pour développer une société par actions simplifiées (SAS), le prêt professionnel est une somme d’argent accordée par un organisme de crédit ou une banque, moyennant des intérêts fixés par un taux d’intérêt. Le prêt professionnel peut servir à l’achat d’équipements, de matières premières, de mobilier ou encore pour constituer une trésorerie. Cet emprunt peut être remboursé sur une durée comprise entre 2 ans et 15 ans, la durée dépendra des capacités de remboursement de l’entreprise mais aussi des sommes empruntées. Le taux peut être fixe ou variable, suivant les conditions de prêt des banques.

Il existe plusieurs types de prêts professionnels qu’une SAS peut solliciter en fonction de ses besoins :

  • Prêt de trésorerie
  • Prêt pour acheter un fonds de commerce
  • Prêt immobilier (achat de locaux)
  • Crédit in finé (remboursement des intérêts pendant la durée du crédit puis le capital emprunté au terme du contrat)
  • L’affacturage (en savoir plus)

Chaque crédit répond à un besoin précis, et propose également des conditions particulières, qu’il est nécessaire de prendre en compte avant de s’engager avec un établissement financier.

 

Quelles conditions et quelles garanties pour une SAS ?

Une entreprise en SAS, comme pour un autre statut, doit présenter des garanties afin de convaincre les banques d’accepter le financement d’un prêt professionnel. Une entreprise en constitution devra fournir un business plan avec un prévisionnel validé par un cabinet comptable ou professionnel équivalent. Les sommes accordées dans le cadre d’un prêt professionnel ne dépasseront pas généralement 80% des besoins de l’entreprise, le reste devra être financé par un apport personnel de la part des associés. Une SAS déjà existante devra fournir les deux derniers bilans, ceci permettra à la banque d’avoir une meilleure appréciation des capacités de remboursement de l’entreprise.

L’entreprise doit également présenter des garanties, on parle généralement de caution. Il peut s’agir d’une caution personnelle, prise sur des biens personnels du dirigeant ou des associés. Il peut aussi s’agir d’une caution professionnelle, proposée par une société de cautionnement qui se porte garantie du bon remboursement de la dette. Ces conditions peuvent varier d’un établissement financier à un autre et c’est pour cette raison qu’il est nécessaire de comparer les propositions. Bon à savoir : certaines aides financières peuvent être obtenues par les entreprises en création, que ce soit sur le plan local ou régional.

Simuler un prêt professionnel en ligne

Difficile d’entamer des démarches de prêt professionnel sans avoir connaissance des exigences des organismes financiers, c’est pour cette raison qu’il est conseillé de se tourner vers un courtier en prêt professionnel. AFR financement accompagne les entreprises (SAS, SARL, SA, etc…) dans leurs démarches de financement avec un conseil sur les solutions de prêt professionnel mais aussi la possibilité de simuler un emprunt bancaire. Cette démarche se fait gratuitement en ligne et sans contrainte d’engagement.

Trouvons le meilleur taux et les meilleures conditions pour votre projet de financement professionnel. Moins de 3 minutes, c'est gratuit et sans engagement !

Taux à partir de 0,57% sur 20 ans*

4,8 clients sur 5 satisfaits

Prêt professionnel, taux de crédit, simulation de prêt, vous pouvez souffler, on va rugiiiir pour votre projet !

*Taux obtenu par AFR financement pro. Résultats soumis à la nature du projet professionnel. Consultez tous nos taux ici.
Vous avez manqué quelque chose ?

Les experts afr financement répondent à vos questions  !

Plutôt être un lion qui rugit qu’un chat qui ronronne

Retrouvez les avantages de notre réseau de centres de courtage en crédits et complétez la team afr financement !

Oui oui, je veux !
Retour en haut