Peut-on changer de garantie sur un prêt immobilier ?

Temps estimé de lecture : 2 min

Les garanties prises sur un prêt immobilier peuvent être un cautionnement, un privilège de prêteurs de deniers, une hypothèque conventionnelle ou encore un nantissement. Il est possible de changer de garantie une fois le crédit immobilier en place, à condition d’obtenir l’accord de la banque.

 

Le principe de changement de garantie sur un prêt immobilier

Lors de la signature d’un contrat de prêt immobilier, une garantie est systématiquement mise en place par l’établissement prêteur. Quelle qu’elle soit, elle permet à la banque de se prémunir des défauts de paiement éventuels de l’emprunteur. En effet, la garantie prise peut être actionnée pour récupérer les sommes prêtées, que ce soit avec la saisie et la revente du bien dans le cas d’une hypothèque, ou avec l’indemnisation de la société de cautionnement par exemple. Il est à noter que la garantie généralement la plus intéressante financièrement pour l’emprunteur demeure la caution.

Ainsi, si la mise en place d’un PPD ou d’une hypothèque avait été exigée par la banque au moment de la signature du crédit immobilier, par exemple parce que les emprunteurs avaient un taux d’endettement supérieur à la norme, leur situation a pu évoluer. De la même façon, un nantissement pris sur un placement financier peut ne plus convenir, si l’emprunteur a besoin de liquidités par exemple. Voici autant de situations auxquelles l’emprunteur peut se retrouver confronté, expliquant le besoin de changer de garantie.

 

Comment changer de garantie sur un prêt immobilier ?

L’emprunteur va exprimer son besoin auprès de son établissement bancaire, en expliquant le changement de situation qui entraîne sa demande. Il faut bien comprendre que le changement de garantie n’est en aucun cas un droit, contrairement au changement d’assurance emprunteur. En effet, il est soumis à un accord du banquier au cas par cas. Si l’établissement de crédit accepte la demande de l’emprunteur, il faudra procéder à la mainlevée de l’hypothèque pour mettre en place une caution ou un nantissement, et vice-versa.

Au contraire, si la banque refuse le changement, l’emprunteur n’aura pas d’autre choix que d’envisager le rachat de crédit immobilier. Celui-ci consiste à faire reprendre son prêt par une banque concurrente. Concrètement, le nouvel établissement met en place un nouveau crédit bancaire avec une nouvelle garantie, solde l’ancien crédit auprès de la banque actuelle, levant ou annulant par cette action la garantie préalablement existante. Le rachat de crédit immobilier est, en outre, l’occasion de revoir les conditions de son prêt immobilier en intégralité : taux d’intérêt, durée du crédit, sûreté immobilière ou cautionnement, assurance de prêt immobilier, etc.

Changer de garantie sur son prêt immobilier grâce au rachat de crédit

Quelle que soit la réponse de la banque de l’emprunteur quant à la possibilité ou non de changer la garantie prise sur le prêt immobilier, en profiter pour étudier les opportunités apportées par le rachat de crédit est une bonne initiative. En sollicitant AFR financement, cabinet de courtage spécialiste du rachat de crédit, l’emprunteur connaît rapidement la faisabilité de son projet.

Trouvons le meilleur taux et les meilleures conditions pour votre projet de regroupement de crédits. 2 minutes, c'est gratuit et sans engagement !

1 seule mensualité pour vos crédits

4,8 clients sur 5 satisfaits

Regroupement de crédits, rachat de prêt, taux de crédit, simulation de prêt, vous pouvez souffler, on va rugiiiir pour votre projet !

Vous avez manqué quelque chose ?

Les experts afr financement répondent à vos questions  !

Plutôt être un lion qui rugit qu’un chat qui ronronne

Retrouvez les avantages de notre réseau de centres de courtage en crédits et complétez la team afr financement !

Oui oui, je veux !
Retour en haut