Prêt immobilier : quelles conditions pour les jeunes ?

Emprunter lorsque l’on est jeune et actif peut être une belle opportunité pour devenir propriétaire et investir dans la pierre, encore faut-il remplir les conditions des établissements financiers.

 

Une opportunité pour les jeunes candidats

Si pour certains l’entrée dans la vie active va rimer avec emménagement, vie de couple ou encore loisirs, d’autres vont tout de suite chercher à emprunter et à investir dans la pierre, une façon de placer de l’argent et de disposer d’un patrimoine personnel. Ce n’est pas toujours simple de se lancer dans ce type de projet, que l’on soit seul ou en couple, il faut bien comprendre le fonctionnement du prêt immobilier et avoir conscience de l’engagement, qui peut s’étendre sur une longue durée puisque le prêt immobilier peut être accordé sur 25 ans, 30 ans ou même jusque 35 ans pour les banques hypothécaires.

Les emprunteurs de moins de 30 ans doivent cependant présenter quelques garanties aux banques pour espérer obtenir leur financement, des conditions pas toujours évidentes à respecter compte tenu de leur situation et de leur entrée récente dans la vie active. Avoir un apport n’est pas toujours possible mais il faut miser sur son profil, défendre son projet et surtout avoir une approche comparative auprès de plusieurs établissements financiers.

 

Le contrat de travail

Impossible d’entreprendre un projet de prêt immobilier sans avoir un contrat de travail solide, c’est-à-dire un contrat CDI ou alors un poste de fonctionnaire titulaire. Lorsque les jeunes empruntent à deux, il faudra fournir chacun un contrat en CDI (ou équivalent) pour espérer une prise en compte des deux revenus. Une promesse d’embauche ou une période d’essai restent des situations temporaires et sans garantie, il faudra attendre l’obtention du contrat de CDI définitif pour valider sa demande de financement.

 

L’endettement

C’est un critère qui ne touche pas forcément que les jeunes mais qui peut rapidement entrainer un refus de financement, l’endettement. En France, les banques ne vont pas accorder de prêt au-delà de 33% d’endettement, si bien qu’un contrat de LOA ou un éventuel prêt conso en cours peut rapidement entrainer une impossibilité de financer le prêt immobilier. Il faut donc tenir compte des crédits en cours pour ajuster le montant emprunté auprès des banques.

 

L’apport personnel

La première question des banques dans le cadre d’un projet immobilier va concerner l’apport. Un apport personnel est une somme disponible sur le compte du candidat au crédit immobilier et qui va lui permettre de couvrir les frais de mise en place du financement (dossier, frais de courtier, garantie, notaire). Cette somme va aussi permettre de prendre en charge une partie du coût du crédit ou alors d’acheter plus grand, en la cumulant avec l’emprunt obtenu. C’est aussi un signal positif pour les banques, mais ce n’est pas toujours évident pour un jeune emprunteur de présenter un apport.

 

Comparer les offres des banques

Chacun dispose d’un niveau de connaissance différent dans le domaine de la finance, si certains sont à l’aise, d’autres préfèrent être accompagnés pour obtenir des conseils avisés et aussi les meilleures offres en matière de prêt immobilier. AFR Financement accompagne les jeunes emprunteurs et leur propose gratuitement une simulation de financement en ligne, un outil idéal pour être informé des conditions de prêt des banques.

J'obtiens le meilleur taux pour mon projet

Gratuit et sans engagement

AFR est proche de vous !

Toujours à vos côtés, suivez ici l’actualité locale qui vous concerne, les news de nos agences et nos anciens articles !

Vous avez manqué quelque chose ?

Ou retrouvez l'ensemble de nos thématiques Immo, Pro et Conso en un clic .

Tous nos conseils 
Devenir franchisé AFR

Retrouvez les avantages de notre réseau de centres de courtage et complétez l'équipe AFR Financement !

Oui, je veux !

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.